Hesjedal Ryder - Giro 2012 - coupe
Ryder Hesjedal est le premier canadien à s'imposer sur un grand Tour | AFP - LUK BENIES

Ryder Hesjedal (Garmin) remporte le 95e Tour d'Italie

Publié le , modifié le

Ryder Hesjedal a remporté la 95e édition du Giro. Autour de Milan, le coureur Garmin a finalement raflé la mise en devançant Joaquim Rodriguez, son concurrent direct pour la gagne, de 47 secondes lors du contre-la-montre individuel final. Le Belge Thomas De Gendt complète le podium du classement général. La victoire de la 21e étape est finalement revenue à Marco Pinotti (BMC) en 33'06.

Il se donnait peu de chance avant le départ… et pour cause ! Loin d'être un spécialiste de l'exercice, Joaquim Rodriguez savait que ses 31 secondes d'avance sur le Canadien Ryder Hesjedal à l'entame de la dernière étape seraient bien peu de chose. "Il faudrait un miracle" avait-il lancé avant la dernière étape du Tour d'Italie. Il n'a pas eu lieu. A l'arrivée, le grimpeur de la formation Katusha termine à 47 secondes de son rival. Loin, très loin des tous meilleurs. Leader de la compétition depuis la 10e étape et sa victoire à Assise (hormis l'intérim de Hesjedal à Cervinia), il a finalement dû rendre son maillot rose à quelques tours de roue de l'arrivée.

Ryder Hesjedal, encore peu connu du grand public avec cette édition 2012, décroche la plus belle victoire de sa carrière. A son palmarès, il comptait à ce jour quelques belles places d'honneur comme une sixième place lors du Tour de France 2010, l'année de sa deuxième place sur l'Amstel Gold Race. Avec un profil de rouleur ou de chasseurs de classiques, il s'est révélé très à son aise dans la montagne. A 31 ans, il semble avoir acquis la maturité nécessaire pour briller sur tous les terrains. Un nouveau candidat pour le Tour de France ? Il est en tout cas le premier canadien à inscrire son nom au sommet d'un grand Tour. "Pour moi, c'est une expérience incroyable, une joie trop grande. J'ai  commencé à y croire au fil des jours parce que je voyais que les jambes  tournaient bien. Même dans la tête, j'étais détendu. Et, à la fin, j'ai  réussi", a confié le natif de Victoria à l'arrivée.

Aucun italien sur le podium pour la première fois depuis 1995

Le Belge Thomas De Gendt (Vacansoleil) prend la troisième place du classement général aux dépens du tenant du titre Michele Scarponi (Lampre) grâce à un joli numéro lombard où il a terminé cinquième. C'est la première fois depuis 1995 que le cyclisme italien en compte aucun représentant sur le podium. Dans un contre-la-montre amputé de 1800 mètres, et ramené à 28,2 kilomètres, à cause de problème de voie publique à Milan, c'est l'Italien Marco Pinotti (BMC) qui s'est imposé en 33'06. Le spécialiste du chrono transalpin a bouclé l'exercice à 51,117 km/h de moyenne pour devancer de 39 secondes le Gallois Geraint Thomas et de 53 secondes le Néo-Zélandais Jesse Sergent. De quoi le rapprocher un peu plus des JO de Londres auxquels il postule en contre-la-montre. John Gadret (AG2R LA Mondiale), troisième de la compétition l'année dernière, termine à la 11e place du classement final.

Classement final :

1. Ryder Hesjedal (CAN/GRM)                                  91h39:02.
       2. Joaquim Rodriguez (ESP/KAT)                                   à 16.
       3. Thomas De Gendt (BEL/VAC)                                     1:39.
       4. Michele Scarponi (ITA/LAM)                                    2:05.
       5. Ivan Basso (ITA/LIQ)                                          3:44.
       6. Damiano Cunego (ITA/LAM)                                      4:40.
       7. Rigoberto Uran (COL/SKY)                                      5:57.
       8. Domenico Pozzovivo (ITA/COG)                                  6:28.
       9. Sergio Henao (COL/SKY)                                        7:50.
       10. Mikel Nieve (ESP/EUS)                                         8:08.
       11. John Gadret (FRA/ALM)                                         9:12.
       12. Dario Cataldo (ITA/OPQ)                                      11:59.
       13. Gianluca Brambilla (ITA/COG)                                 14:20.
       14. Johann Tschopp (SUI/BMC)                                     14:27.
       15. Roman Kreuziger (CZE/AST)                                    19:58.
       16. Hubert Dupont (FRA/ALM)                                      20:59.
       17. Marzio Bruseghin (ITA/MOV)                                   25:39.
       18. Sergio Pardilla (ESP/MOV)                                    29:19.
       19. Francis de Greef (BEL/LTB)                                   35:00.
       20. Daniel Moreno (ESP/KAT)                                      36:17.