Routley s'illustre en Californie

Publié le , modifié le

Le Canadien Will Routley (Optum) a remporté la 4e étape du Tour de Californie cycliste disputée mercredi entre Monterey et Cambria sur 168,9 km. Le Britannique Bradley Wiggins (Sky), en tête de la course depuis sa victoire dans la 2e étape lundi, a conservé le maillot jaune de leader du classement général.

Routley a signé à 30 ans le succès le plus retentissant de sa carrière au  terme d'une échappée de plus de 100 km. Le rouleur de Whistler, ancien champion du Canada, avait faussé compagnie  au peloton dès le km 18 avec cinq autres coureurs. Comme aucun de ces échappés ne représentait un danger au classement général  --le mieux classé d'entre eux l'Américain Gregory Daniel accusait près de 14  minutes de retard--, le peloton les a laissés partir mais a trop attendu pour  organiser la poursuite.

Routley, lui, a emmagasiné le maximum de points pour le classement de  meilleur grimpeur lors des trois ascensions répertoriées au long de ces 168,9  km. Malgré les efforts des équipes de sprinteurs, Cannondale pour Peter Sagan,  Omega Pharma pour Mark Cavendish et Giant-Shimano pour John Degenkolb, les  échappés qui se sont bien entendus pour mener à bien leur raid, comptaient  encore deux minutes d'avance à un kilomètre de l'arrivée. Routley a dominé sans mal ses cinq compagnons d'échappée alors que  Cavendish, vainqueur de la première étape dimanche, a réglé le sprint du  peloton pour l'honneur devant Sagan.

Le maillot jaune et leader de l'équipe Sky Bradley Wiggins a passé une  journée relativement paisible malgré la chaleur étouffante. Le vainqueur du Tour de France 2012 a franchi la ligne d'arrivée en 18e  position et conserve 24 secondes d'avance sur l'Australien Rohan Dennis,  vainqueur la veille de la 3e étape. La 5e étape jeudi entre Pismo Beach et Santa Barbara (174 km) pourrait  changer la physionomie du classement général avec l'ascension d'un col à moins  de 30 km de l'arrivée.

AFP