Flèche Wallonne Alejandro Valverde

Route d'Occitanie - Alejandro Valverde remporte l'étape reine et prend la tête du général

Publié le , modifié le

L'espagnol Alejandro Valverde (Movistar) a remporté samedi l'étape reine de la Route d'Occitanie, dans les montagnes ariégeoises entre Prat-Bonrepraux et les Monts d'Olmes, et s'empare par la même occasion de la place de leader à la veille de l'arrivée avec 6 secondes d'avance sur son compatriote Daniel Navarro (Cofidis).

En s'extirpant d'un peloton d'une trentainte d'hommes dès les premiers lacets de la montée finale de 15 km vers les Monts d'Olmes (1ère catégorie), l'expérimenté baroudeur (38 ans), plusieurs fois numéro un mondial, a ensuite lâché Daniel Navarro et le Français Kenny Elissonde (SKY) - respectivement pointés à 2 et 6 secondes - dans les derniers mètres.

Avant ce dénouement final, le rendez-vous tant attendu de cette 42e édition, ponctué de cinq cols dont trois de première catégorie (4393 m de dénivelé), a d'abord vu un mano à mano entre le Français Damien Gaudin (Direct Enregie) et le Basque Benat Txoperena Matxikote (Euskadi Murias), tous deux partis à 120 km de l'arrivée. Si le Basque a décroché à un moment le Français, ce dernier est revenu dans la descente du Col de Chioula, à 40 km de l'arrivée, pour s'isoler en tête et compter jusqu'à deux minutes trente d'avance sur le peloton.

Sous l'impulsion de l'équipe Movistar, la jonction s'est finalement opérée à vingt kilomètres de l'arrivée. Et Valverde s'est donc occupé de la suite. Dimanche pour la dernière étape, les coureurs parcourront 192 km entre Mirepoix (Ariège) et Cazouls-lés-Bèziers avec notamment la redoutable ascension du Pic de Nore (1ere catégorie) à 70 km de l'arrivée. Pour remporter pour la première fois cette épreuve, lui qui fut 2e en 2014, Valverde devra également bien gérer un final accidenté. 
 

Classement de la 3e étape

AFP