Romain Bardet : "Restons solidaires"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Fabien Lévêque
Romain Bardet

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Comme la majorité des Français, Romain Bardet est confiné à son domicile en raison de l'épidémie de Covid-19. L'occasion pour lui de profiter de son fils qui vient d'avoir un mois. Mais comment voit-il les mois à venir, et notamment Le Tour de France ? Comment vit-il cette situation ? Il répond aux questions de Fabien Lévêque.

Julian Alaphilippe nous affirmait : « Un Tour de France sans public n’est pas un Tour de France », êtes-vous d’accord avec la déclaration de Julian ?
Romain Bardet : "Sur le fond, je partage son avis, un Tour de France sans public serait morose, le cyclisme reste un sport de partage et de communion avec les fans. Ça serait difficile à accepter, mais c’est peut-être la seule solution pour que l’événement soit maintenu."
 

Si le Tour a lieu, serez-vous sur la ligne de départ?
RB : (Il hésite) "Certainement, cela reste une course qui me tient à coeur, même si je ne voulais pas le courir en 2020. Mais vu la tournure des événements, avec l’annulation du Giro, le report des Jeux olympiques… Forcément, j’aimerais beaucoup reporter mes ambitions sur le Tour de France, même si sa préparation sera certainement tronquée. Ce qui est sûr, c’est que ce sera une année particulière."

à voir aussi Laurent Jalabert : "Ça me semble compliqué un Tour à huis clos" Laurent Jalabert : "Ça me semble compliqué un Tour à huis clos"

Comment vous occupez-vous en ce moment ?
RB : "J’ai un enfant d’un mois maintenant, il a de la chance d’avoir ses deux parents à plein temps avec son papa qui se lève la nuit." (rires)
 
Juste avant que je vous appelle, que faisiez-vous ?
RB : "Je donnais le biberon ! Nos journées sont rythmées toutes les trois heures par le biberon du petit." 
 
Quel est le message que vous vouliez faire passer ?
RB : "Restons solidaires, restons chez nous et en forme. Je pense que c’est l’occasion de faire du sport différemment. Il y a un vrai courant d’énergie positive sur les réseaux sociaux avec les activités que font les sportifs à la maison. C’est bien si on peut tous s’exercer et renforcer nos liens pour rester unis et actif !"

à voir aussi Le sport impacté par le coronavirus - Suivez notre direct Le sport impacté par le coronavirus - Suivez notre direct
Fabien Lévêque FabLeveque