Romain Bardet : "C'est réjouissant d'avoir le Tour de France en ligne de mire"

Publié le , modifié le

Auteur·e : Antoine Limoge
Geraint Thomas

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Alors qu'il devait participer initialement au Giro, Romain Bardet ( AG2R La Mondiale) a déclaré lors d'une conférence de presse téléphonique qu'il prendrait bel et bien le départ du Tour de France, reporté du 29 août au 20 septembre. Le Français s'est dit très heureux "d'avoir un objectif en vue" à la fin du confinement.

Si la situation sanitaire le permet, participerez-vous au Tour de France, alors que vous deviez vous aligner sur le Giro ? 
Romain Bardet
: "Oui, j'ai été très heureux de la décision d'hier de reporter le Tour aux dates indiquées (du 29 août au 20 septembre, ndlr). C'est vraiment une bonne nouvelle qu'on attendait. On s'attendait au pire. Et là, maintenant, c'est une grosse perspective. J'ai faim de compétition. J'ai faim de remettre un dossard. Si le Tour de France se tient bien aux dates prévues, j'y serais."

Romain, comment vivez-vous votre confinement ? 
Romain Bardet 
: "C'était compliqué puisqu'on n'avait pas d'objectifs. Certains matins, je ne savais même plus pourquoi je montais sur un vélo. En tant qu'athlète de haut niveau, c'est maintenant réjouissant d'avoir le Tour en ligne de mire. Je suis déjà bien plus heureux."

Avec quels objectifs iriez-vous sur le Tour ? 
RB : "Alors là, la question ne se pose pas du tout pour le moment. Il est beaucoup trop tôt pour évoquer mes objectifs. Vu les intérêts en jeu, je pense que le top 30 mondial sera présent. La course sera palpitante. Je pense que tout le monde va arriver le couteau entre les dents. Pour l'instant, on croise les doigts pour que le Tour ait bien lieu fin août. Maintenant, on a un calendrier et des perspectives, c'est ça le plus important pour nous."

à voir aussi Vers un Tour de France 2020 All-Star ? Vers un Tour de France 2020 All-Star ?

Ce Tour de France aura-t-il la même saveur dans le contexte actuel ? 
RB
: "Oui, on doit tous se réjouir si le Tour arrive à se dérouler comme prévu. Bien entendu, ce ne sera pas comme les éditions précédentes. On vit dans une période troublée, le confinement isole. On a besoin d'une grosse fête populaire comme le Tour de France pour se rassembler même si les dates sont particulières. Il faudra s'adapter avec une influence moindre mais pour nous c'est un point d'ancrage pour notre saison.

Comment vivez-vous cette incertitude sur le Tour et la suite de la saison ? 
RB
: "Les choses ont déjà bien été levées ce matin. On s'est tous réveillé avec un grand sourire ce matin. Ça faisait quasiment deux mois que je ne savais plus trop pourquoi je montais sur un vélo à part pour garder la forme. Maintenant, je sais, que si tout se passe bien, début août je pourrais remonter sur mon vélo pour participer à plusieurs courses pour atteindre le Tour de France à la fin du mois. Malgré cette incertitude, je suis bien mieux avec des perspectives."

à voir aussi Coronavirus : Le Tour de France reporté et reprogrammé du 29 août au 20 septembre ! Coronavirus : Le Tour de France reporté et reprogrammé du 29 août au 20 septembre !

Pourquoi choisir le Tour de France au détriment du Giro auquel vous deviez participer initialement ?
RB
: "Pour moi, actuellement, il y a encore trop de doutes sur le format et sur les dates du Giro. Le Tour de France est le point central du cyclisme. De plus, je ne me vois pas attendre tout le mois de septembre. J'aurai vraiment besoin de courir assez rapidement à la fin du confinement. Trop d'incertitudes autour du Giro. La priorité a été donnée au Tour, on le sent au sein du monde cyclisme. Cette saison va être vraiment singulière donc je pense que ce Tour de France 2020 est nécessaire pour moi. Je ne me vois pas faire deux Grands Tours en trois mois."

Les Mondiaux (prévus le 27 septembre) restent-ils un objectif ? 
RB : 
"Oui, j'espère être sélectionné. L'approche va être totalement différente puisque c'est une semaine après l'arrivée du Tour. Sans faire de plans sur la comète, je pense que le vainqueur des Mondiaux sortira du Tour. Ce sera la meilleure préparation pour les Mondiaux. Le calendrier a été fait de telle sorte que les meilleurs du peloton s'affronteront d'abord sur le Tour pour enchaîner sur les Mondiaux."

Antoine Limoge