Jacques Rogge, le président du CIO
Jacques Rogge, le président du CIO | FABRICE COFFRINI / AFP

Rogge renouvelle sa confiance à McQuaid

Publié le , modifié le

Le président du Comité international olympique (CIO) Jacques Rogge a réitéré sa confiance au patron de la Fédération internationale de cyclisme (UCI), Pat McQuaid, un des membres du CIO, qui se retrouve pourtant embourbé dans une crise depuis la chute de Lance Armstrong, et l'affaire autour du coureur américain et dans laquelle son nom est revenu plusieurs fois.

"Nous avons confiance en M. McQuaid en tant que président de l'UCI", a déclaré Jacques Rogge. "Il y a une discussion en cours entre l'AMA (Agence mondiale antidopage) et l'UCI. Nous appelons les deux parties à se réconcilier les unes avec les autres et à trouver une solution à cette crise ensemble", a ajouté Jacques Rogge. Le président du CIO s'était déjà exprimé à ce sujet après que des voix se furent élevées pour demander le départ de McQuaid. "Les appels à la démission ne sont valables qu'à partir du moment où il y a des preuves patentes.

"D'abord investiguer et juger, et puis punir, mais pas dans l'ordre inverse", avait-il alors déclaré. L'UCI comptait sur la mise en place d'une commission indépendante pour dédouaner ses dirigeants alors que ceux-ci ont été accusés dans le rapport Armstrong d'avoir contribué à la sombre domination du Texan sur le peloton. Mais elle a abrogé très vite cette commission, l'AMA refusant d'y participer au prétexte notamment que ses statuts ne garantissaient pas l'indépendance de ses membres.

AFP