Joaquin Rodriguez (Katusha) victoire Dauphiné 06 2011
L'Espagnol Joaquin Rodriguez (Katusha) | AFP - Pascal Pavani

Rodriguez s'illustre dans les Alpes

Publié le , modifié le

L'Espagnol Roaquin Rodriguez (Katusha) a remporté, samedi, la 6e étape du Critérium du Dauphiné courue sur 192km entre Les Gets et le Collet d'Allevard. Il a devancé le Néerlandais Robert Gesink (Rabobank) et le Belge Jurgen Van den Broeck (Omega Pharma). Christophe Kern (Europcar), vainqueur la veille, termine 4e, devant Alexandre Vinokourov (Astana). Bradley Wiggins (Sky), 6e, conserve le maillot de leader.

Classement de la 6e étape
1. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT), les 192,5 km en 5 h 12:47.
2. Robert Gesink (NED/RAB) à 31.
3. Jurgen Van den Broeck (BEL/OLO) 39.
4. Christophe Kern (FRA/EUC) 41.
5. Alexandre Vinokourov (KAZ/AST) 50.
6. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 54.
7. Chris Sörensen (DEN/SAX) 1:00.
8. Jean-Christophe Péraud (FRA/ALM) 1:06.
9. Cadel Evans (AUS/BMC) 1:09.
10. Thomas Voeckler (FRA/EUC) 1:58.
...

Avec pas moins de six ascensions dont une montée finale classée hors-catégorie, la 6e étape du Dauphiné s'annonçait comme un gros morceaux. Sous un ciel parfois menaçant, le peloton mettait du temps à trouver la bonne échappée de cette deuxième journée dans les Alpes. Maarten Tjallingi (Rabobank) était le premier coureur d'une longue série à tenter sa chance. En vain car le peloton, derrière, roulait bon train et ne laissait aucun fuyard prendre le large bien longtemps. Il fallait attendre le pied du col des Aravis pour que la bonne échappée se dessine. Elle se composait de 8 coureurs : Sandy Casar (FDJ), Cyril Gautier (Europcar), Juan Manuel Garate (Rabobank), Kevin Seeldrayers (Quick Step), Youri Trofimov (Katusha), Andrey Amador (Movistar), Mauro Finetto (Liquigas) et Egoi Martinez (Euskaltel). Ce groupe de tête parvenait à porter son avance à 3'45 à 87km de la ligne d'arrivée.

Mais Sky, et le maillot jaune Bradley Wiggins, roulait fort en tête du peloton. Du coup, l'avance des hommes de tête fondait au fur et à mesure. A 25km de l'arrivée, deux vaches venaient semer la zizanie, provoquant une chute collective. Plusieurs coureurs, notamment le Français Arnold Jeannesson et l'Espagnol  Mikel Landa, se retrouvaient à terre alors que les deux vaches, sorties de leur champ, continuaient à trottiner d'un côté de la chaussée. Pas de quoi perturber la formation kazakh Astana qui accélérait la cadence pour son leader Alexandre Vinokourov. Comme on pouvait s'y attendre, les fuyards du jours se faisaient reprendre au pied du Collet d'Allevard, à 11km de l'arrivée.

Pour tenter de préserver le maillot jaune de son coéquipier Bradley Wiggins (Sky), Edvald Boasson Hagen roulait fort en tête du peloton regroupé. Mais une attaque de "Vino" surprenait tout le monde. Roaquin Rodriguez lui emboîtait le pas sans tarder. L'Espagnol de Katusha mettait un coup d'accélérateur supplémentaire et réussissait à lâcher Vinokourov qui se retrouvait alors dans le groupe de poursuivants avec Bradley Wiggins, Jurgen Van den Broeck, Christophe Kern , Cadel Evans et Robert Gesink. Au panache, Rodriguez s'envolait et comptait jusqu'à 45 secondes d'avance. de son côté, le Français d'Europcar, vainqueur la veille de la première étape alpestre, imposait une bonne cadence que Vinokourov, Wiggins et surtout Evans ne parvenaient pas à suivre. Un peu avant la flamme rouge, l'Australien de la BMC était d'ailleurs repris par Jean-Christophe Péraud (AG2R) et Nicky Sorensen (Saxo Bank).

A l'avant, Rodriguez franchissait la ligne d'arrivée avec 30 secondes d'avance sur Gesink et 38 sur Van den Broeck. Kern terminait à la 4e place (+40"), devant Vinokourov (+49"). Wiggins, en finissant 6e (+54"), conserve son maillot de leader, devant Evans et Vinokourov.

Dimanche, la dernière étape conduira le peloton sur 117km entre Pontcharra et la station de La Toussuire.

Isabelle Trancoën