Rodriguez remet les pendules à l'heure

Rodriguez remet les pendules à l'heure

Publié le , modifié le

L'Espagnol Joaquin Rodriguez (Katusha) a remporté la 4e étape du Tour du Pays basque, disputée sur 151 km entre Elbar et Bera, et s'est emparé du même coup du maillot de leader. Rodriguez a franchi l'arrivée, en sommet de côte, avec 8 secondes d'avance sur l'ancien maillot jaune, son compatriote Samuel Sanchez

Ce fut encore une fois une étape où totu s'est joué dans le final.  Au kilomètre 52, sur un itinéraire encore plat, l'étape avait été marquée par l'échappée de Madrazo (Movistar), Paterski (Liquigas), Petrov (Astana),  Ulissi (Lampre) et García (Caja Rural). Mais la course s'est durcie après 80 kilomètres, avec une succession de trois  cols de deuxième catégorie, condamnant les échappés. Surpris la veille par Samuel Sanchez; Joaquin Rodriguez ne s'est pas laissé avoir une deuxième fois. Le puncheur de l'équipe Katusha  a choisi d'accélérer dans la dernière monté au col d'Ibardin, Un groupe restreint a abordé les derniers kilomètres, parmi lesquels les principaux favoris du classement général. Joaquin Rodriguez a attaqué à 200 m de  l'arrivée au Col d'Ibardin à Bera de Bidasoa, déposant le Colombien Sergio Luis Henao Montoya (Sky), qui avait tenté sa chance après la flamme rouge. Dans une course où les positions étaient extrêmement serrées, il en profite pour prendre la première place du classement général. 

Les prétendants à la victoire finale se sont longtemps regardés,  sans trop oser se tester, jusqu'à ce que Rodriguez tente l'estocade, seule solution pour déstabiliser une course qui semblait figée. Avec les pourcentages, l'Espagnol s'est senti poussé des ailes, alors que derrière on hésitait à prendre de front une ascension qui pouvait faire des dégâts. L'offensive a finalement payé puisque Rodriguez a réussi à distancer ses rivaux pour s'imposer dans cette étape, en prenant du même coup la tête du général. Une bonne leçon pour les attentistes qui ont hésité à prendre l'initiative.

Malgré tout, la situation reste très serrée eet bien malin qui pourrait dire quelles seront les positions dimanche à l'issue de la dernière étape. Les outsiders qui se tiennent en quelques secondes vont devoir absolument passer à l'attaque s'ils veulent s'en sortir avant le dernier contre la montre dans lesquels  Rodriguez, Sanchez, ou encore Tony Martin auront beaucoup à jouer.

Classement de l'étape 

1. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) les 151,0 km en 3h55:56.
(moyenne: 38,4 km/h)
2. Samuel Sanchez (ESP/EUS) à 0:09.
3. Sergio Henao (COL/SKY) 0:12.
4. Robert Kiserlovski (CRO/AST) 0:12.
5. Lars Petter Nordhaug (NOR/SKY) 0:16.
6. Michele Scarponi (ITA/LAM) 0:16.
7. Jürgen Van den Broeck (BEL/LTB) 0:17.
8. Wout Poels (NED/VAC) 0:17.
9. Simon Spilak (SLO/KAT) 0:17.
10. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) 0:17.

Classement général

1. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) 16h02:02.
2. Samuel Sanchez (ESP/EUS) à 0:09.
3. Chris Horner (USA/RSH) 0:21.
4. Robert Kiserlovski (CRO/AST) 0:24.
5. Sergio Henao (COL/SKY) 0:24.
6. Lars Petter Nordhaug (NOR/SKY) 0:28.
7. Michele Scarponi (ITA/LAM) 0:28.
8. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) 0:29.
9. Wout Poels (NED/VAC) 0:29.
10. Jürgen Van den Broeck (BEL/LTB) 0:29.

francetv sport @francetvsport