Joaquin Rodriguez (Katusha) Vuelta 09 2010
Joaquin Rodriguez (Katusha) | AFP - Jose Jordan

Rodriguez confirme

Publié le , modifié le

L'Espagnol Joaquin Rodriguez (Katusha) s'est imposé pour la deuxième journée consécutive sur le Tour du Pays basque, vendredi dans la 5e étape entre Bera et Oñati (183 km), confortant du même coup sa place en tête du classement général. Il a devancé sur la ligne dans un sprint à deux son principal rival Samuel Sanchez, au terme d'une étape de mouvement où les favoris ne se sont pas cachés.

Il n'y avait pas a priori de difficultés majeures sur cette étape, et l'on s'attendait à un scénario pour le moins habituel, d'un groupe de quelques hommes prenant la poudre d'escampette avant d'être rejoint sous l'impulsion des équipes de sprinteurs et à l'arrivée un emballage massif sans impact sur le classement général. On a eu droit à tout autre chose grâce au Croate Robert Kiserlovski (Astana) qui a décidé de prendre sa chance. 4e du général avant cette étape, il a lancé une offensive courageuse qui eut méritée d'être payée en retour. Mais la course s'est finalement jouée dans une bosse qui n'était pas vraiment répertoriée, à 3 km de l'arrivée alors que Kiserlovski semblait avoir fait le plus dur. Son avance était alors d'une trentaine de secondes sur un premier groupe composé de prétendants à la victoire finale. Cette montée allait lui être fatale, puisque le Croate lâchait alors du lest et se faisait piéger par ce raidillon.

Derrière, Joaquin Rodriguez, en costaud, ne se privait pas de reprendre les choses à son compte et lançait à son tour une offensive sur laquelle  seul Samuel Sanchez pouvait s'aligner.  Les deux hommes reprenaient ensuite Kiserlovski et se disputaient la victoire d'étape. Le Croate finissait 3e et derière, le peloton arrivait de façon désordonnée avec quelques poignées de secondes de retard. Trop sans doute pour Tony Martin par exemple, qui pensait renverser la situation dans le dernier contre la montre de 19 km samedi sur un parcours sinueux, mais qui avec désormais 56 secondes de retard aura bien du mal à tenir son objectif. Ce Tour du Pays devrait encore une fois se jouer entre deux Espagnols: Samule Sanchez 2e à 9 secondes, et le leader Joaquin Rodriguez qui a eu, et il le faut le souligner tant cela est rare, le panache suffisant pour ne pas simplement gérer, mais se hisser aux avants-postes et contrer à bon escient. 

Classement de la 5e étape

1. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) les 183,0 km en 4h27:16.
2. Samuel Sanchez (ESP/EUS) à 0:00.
3. Robert Kiserlovski (CRO/AST) 0:00.
4. Vasili Kiryienka (BLR/MOV) 0:05.
5. Lars Petter Nordhaug (NOR/SKY) 0:05.
6. Daniele Ratto (ITA/LIQ) 0:05.
7. Michele Scarponi (ITA/LAM) 0:07.
8. Damiano Cunego (ITA/LAM) 0:07.
9. Rui Costa (POR/MOV) 0:07.
10. Jean-Christophe Peraud (FRA/ALM) 0:07.

Classement général

1. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) 20h29:18.
2. Samuel Sanchez (ESP/EUS) à 0:09.
3. Robert Kiserlovski (CRO/AST) 0:26.
4. Lars Petter Nordhaug (NOR/SKY) 0:33.
5. Michele Scarponi (ITA/LAM) 0:33.
6. Sergio Henao (COL/SKY) 0:34.
7. Jürgen Van den Broeck (BEL/LTB) 0:35.
8. Ryder Hesjedal (CAN/GRM) 0:40.
9. Damiano Cunego (ITA/LAM) 0:40.
10. Chris Horner (USA/RSH) 0:44.

francetv sport @francetvsport