Mark Renshaw et Mark Cavendish (HTC Highroad) 05 2010
Mark Renshaw aux côté du leader de la formation HTC, Mark Cavendish | AFP - Doug Pensinger

Renshaw prend les commandes

Publié le , modifié le

L'Australien Mark Renshaw (HTC) a remporté la 4e étape du Tour du Qatar courue, jeudi, sur 150 kilomètres entre West Bay Lagoon et Al Kharaitiyat. Il a devancé au sprint l'Italien Daniele Bennati (Leopard) et le Belge Tom Boonen (Quick Step). Heinrich Haussler (Garmin-Cervelo) prend la quatrième place mais se fait détrôner au classement général par le vainqueur du jour.

Classement de la 4e étape:
1. Mark Renshaw (AUS/HTC)   3 h 12:36
2. Daniele Bennati (ITA)   m.t.
3. Tom Boonen (BEL)   m.t.
4. Heinrich Haussler (AUS)  m.t.
5. Denis Galimzyanov (RUS)   m.t.
6. Roger Kluge (GER)   m.t.
7. Juan Antonio Flecha (ESP)   m.t.
8. Tomas Vaitkus (LTU)   m.t.
9. Roger Hammond (GBR)   m.t.
10. Greg Van Avermaet (BEL)   m.t.
...

Des efforts enfin récompensés

Après une 3e et 2e place en début de semaine, Mark Renshaw (HTC) s'est enfin offert une victoire d'étape sur le Tour du Qatar 2011. Ce succès, sur 150km d'un parcours plat et exposé au vent, a toutefois mis un peu de temps à se dessiner. Et alors que les bordures étaient une nouvelles fois au menu de l'épreuve qatarie, il fallait attendre les 50 derniers kilomètres pour assister à la première échappée de la journée. Une quarantaine de coureurs prenait le large mais le groupe se scindait  rapidement en deux. S'engageait alors une bataille entre un premier peloton composé notamment de Gert Steegmans (Quick Step), Danilo Hondo (Lampre), Marcus Burghardt (BMC) Wouter Weylandt (Leopard) et une quinzaine d'autres coureurs dont Heinrich Haussler, alors porteur du maillot de leader. Mais incapable de mettre plus de 40 secondes d'écart, le premier groupe était rattrapé à 20km de la ligne d'arrivée.

C'est le moment que choisissait la formation britannique Sky pour prendre les devants et imposer son tempo. Bradley Wiggins, entre autres, tentait sa chance dans les deux derniers kilomètres. En vain. A la flamme rouge, c'était le Team Leopard des frères Schleck qui sortait du rang pour son sprinteur Daniele Bennati. Mais ce dernier était finalement devancé sur la ligne par l'Australien Mark Renshaw. "Dans la dernière ligne droite, j'ai pris la meilleure décision: prendre la roue de Daniele Bennati et quand j'ai vu Boonen lancer le sprint, je n'ai pas hésité, j'y suis allé aussi", a raconté Renshaw, exclu du dernier Tour de France en raison d'un coup de tête porté au Néo-Zélandais Julian Dean. Cette victoire vient concrétiser les nombreuses places d'honneur dont a hérité, ces derniers jours, le fidèle poisson-pilote de Mark Cavendish.

Au classement général, Heinrich Haussler, 4e ce jeudi, cède son maillot de leader à Mark Renshaw en raison des bonifications. Daniele Bennati et Juan Antonio Flecha conservent, quant à eux, leur 3e et 4e places.

Vendredi, la 5e et dernière étape conduira le peloton entre Sealine Beach Resort et Doha Corniche sur  126,5 km.

Isabelle Trancoën