Tour de France 2010 Amstrong 7e étape
Lance Amstrong a souffert de la chaleur dans les premiers cols du Tour | AFP - JOEL SAGET

Rejet du recours d'Armstrong contre l'Usada

Publié le , modifié le

Le tribunal fédéral d'Austin, au Texas, a rejeté lundi le recours de Lance Armstrong contre l'Agence américaine antidopage (Usada), dont le septuple vainqueur du Tour de France voulait bloquer la procédure disciplinaire qu'elle a engagée contre lui. Du coup, la procédure visant Amstrong va reprendre son cours.

Armstrong, qui a toujours farouchement nié s'être dopé au cours de sa carrière, soutenait que l'Usada n'était pas compétente pour le poursuivre. Il avait demandé un arbitrage en justice, estimant que ses droits constitutionnels avaient été violés. Le juge Sam Sparks a rejeté la requête d'Armstrong, qui peut désormais faire appel auprès d'une juridiction supérieure, ou demander un arbitrage direct à l'Usada, ou encore accepter les sanctions de l'agence. Elle l'accuse de dopage tout au long de la période 1999-2005, celle où il a remporté sept Tours de France.

L'USADA "satisfaite"

Les sanctions peuvent aller jusqu'à une exclusion à vie du cyclisme professionnel et la perte de ses victoires sur le "Tour". "Nous sommes satisfaits que le tribunal fédéral ait débouté Lance Armstrong et appliqué les lois qui prévalent pour tous les athlètes" a déclaré le directeur général de l'Usada, Travis Tygart, dans un communiqué. "Les règles en place protègent les athlètes depuis plus d'une décennie et nous nous réjouissons de l'audience publique qui aura lieu dans cette affaire. Monsieur Armstrong devra choisir quelles preuves il va présenter, ses témoignages seront faits sous serment et soumis à un contre-interrogatoire par un groupe indépendant d'arbitres qui détermineront l'issue de cette affaire" a-t-il ajouté.

AFP