Recours du mari de Longo contre sa suspension par la FFC

Publié le , modifié le

Les avocats de Patrice Ciprelli ont demandé mercredi au tribunal administratif de Grenoble la levée de la suspension du mari de la championne française Jeannie Longo, prononcée par la Fédération française de cyclisme (FFC) à la suite de soupçons d'achat d'EPO.

 "Le président de la FFC n'était pas compétent pour prendre la décision qu'il a prise avec pour seul fondement un article de journal qui ne fait pas la loi", a expliqué Me Pierre Albert, avocat de Patrice Ciprelli. Selon un article paru le 13 septembre dans L'Equipe, Patrice Ciprelli, entraîneur et époux de Jeannie Longo, aurait acheté de l'EPO chinoise via un site internet américain et par l'intermédiaire d'un ancien cycliste américain, Joe Papp. Le jour de la publication de cet article, la FFC avait annoncé une procédure disciplinaire et la suspension provisoire de M. Ciprelli. L'audience au tribunal administratif de Grenoble a porté en grande partie sur cet article de l'Equipe que Me Albert a qualifié de "journal people".

Julien Lamotte