Mntage cyclisme
Les activités sont nombreuses entre deux saisons... | AFP

Que font les coureurs entre deux saisons ?

Publié le , modifié le

La saison 2016 sur route s'est terminée fin octobre, suite au Tour d'Abu Dhabi. L'intersaison est toujours une période importante pour un coureur, mais elle n'est pas négociée de la même manière pour tout le monde... Entre ceux qui sont encore en vacances, les autres qui s'amusent sur la piste ou sur les cyclo-cross, mais aussi ceux qui ont déjà repris l'entraînement sur route et certains qui en ont profité pour avoir une formation : passage en revue des diverses activités des coureurs cyclistes pendant l'hiver.

Cyclo-cross, VTT, piste... passe-temps de l’hiver

Certains coureurs, plus hyperactifs que la plupart, décident de passer leurs hivers à faire du cyclo-cross. En France, seuls Clément Venturini (Cofidis) et le champion de France Francis Mourey (Fortuneo Vital Concept) sont considérés comme des purs spécialistes du combiné cyclo-cross – route. Mais d’autres coursiers se plaisent également à travailler leur foncier dans les labours, à l’image de l’ancien champion du monde espoirs sur route Kévin Ledanois (Fortuneo Vital Concept), ou encore le vainqueur d’étape sur la Vuelta, Lilian Calmejane (Direct Energie). Certains profitent également de cet intersaison pour revenir à leurs premiers amours : Alexis Vuillermoz (AG2R La Mondiale) a en effet participé au dernier Roc d’Azur (VTT) en octobre dernier. 

D'autres, comme Sylvain Chavanel, profitent de l'intersaison pour participer aux Coupes du monde de piste. Grand bien en a pris au coureur de Direct Energie, qui a remporté la semaine dernière sa première manche internationale, en poursuite individuelle. L'ancien vainqueur du GP de Plouay est également devenu champion d'Europe de la poursuite par équipes fin octobre, au Vélodrome national de Saint-Quentin en Yvelines.

Le doux parfum des vacances 

Qui dit hiver dit vacances pour de nombreux coureurs, fatigués par une saison de plus en plus longue, qui les aura fait courir de début février jusque fin octobre. Entre deux à quatre semaines sans toucher au vélo sont largement recommandées pour permettre au corps du sportif de se régénérer. Certains en profitent alors pour faire des voyages, à l’image des coureurs du Team Direct Energie, qui décidément ne se quittent jamais. L’un des meilleurs sprinteurs français, Bryan Coquard, est en effet à Bali avec ses coéquipiers Adrien Petit et Julien Morice. Le 4e des derniers Jeux Olympiques Julian Alaphilippe (Etixx Quick Step) a quant à lui préféré le soleil de la République dominicaine, en compagnie d’Alexis Gougeard (AG2R La Mondiale). Le doux parfum des vacances a enfin remplacé celui, plus amère mais tellement bon, de la compétition.

Une formation à l’attention des néopros

Cette année, l’UNCP (Union Nationale des Cyclistes Professionnels) a proposé une formation de deux jours aux néo-professionnels français, mi-novembre. Dix coureurs, parmi lesquels Kévin Ledanois (Fortuneo Vital Concept), François Bidard (AG2R La Mondiale), ou encore Loïc Chetout (Cofidis) et Marc Fournier (FDJ), ont ainsi reçu une mini-formation pour apprendre à gérer leur carrière et tout ce que cela implique, mais aussi de penser à la reconversion. Tous ont ainsi pu se rendre compte, grâce aux enseignements donnés par Maud Mongellas de MGS Reconversion (une entreprise spécialisée dans la reconversion de sportifs), que le statut de coureur cycliste professionnel était un réel travail, avec une réelle gestion de carrière à penser. Les aspects financiers, juridiques, l’hygiène de vie et la reconversion font partie des thèmes abordés pendant ces deux jours. Une formation qui a globalement plu aux jeunes coureurs.

L’heure de la reprise 

Certains ont déjà repris les chemins de l’entraînement, à l’image de Peter Sagan... Le désormais double champion du monde en titre est déjà sur son vélo de route, mais ne manque pas de se montrer aussi facétieux qu’à l’aise sur sa monture. La fin d’année approche, les traditionnels stages d’avant-saison également. Pour Cofidis, le premier rassemblement de la saison aura lieu à Calpe (Espagne), début décembre. Du côté de Direct Energie, ce sera dans le mythique Manoir des Essarts, à la même période. 2017 arrive à grands pas…