Le Français Clément Venturini (AG2R) remporte la 2e étape des 4 Jours de Dunkerque
Le Français Clément Venturini (AG2R) remporte la 2e étape des 4 Jours de Dunkerque | MAXPPP - PQR/VOIX DU NORD - STEPHANE MORTAGNE

Quatre jours de Dunkerque: Venturini le plus rapide au sprint sur la 2e étape mais déclassé au profit de Groenewegen

Publié le , modifié le

Au lendemain de la victoire au sprint de Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma), c'est encore un sprinteur qui s'est imposé sur les Quatre Jours de Dunkerque, lors de la 2e étape. Si le Français Clément Venturini (AG2R), vainqueur de cette épreuve en 2017, s'est montré le plus rapide mais il a trop joué des coudes et a donc été déclassé. Du coup, le Néerlandais est déclaré vainqueur, et il conserve sa place du leader du classement général. Demain, 156km au programme entre Laon et Compiègne.

Il ne s'est pas montré le plus rapide, mais il est encore vainqueur. Dylan Groenewegen (Jumbo) n'a pas vécu la même journée que la veille, lorsqu'il s'était imposé au terme de la 1re étape des Quatre Jours de Dunkerque. Mais pour la 2e étape, c'est encore lui qui a été déclaré vainqueur d'étape, ce qui conforte son statut de leader du classement général. 

En effet, Clément Venturini (AG2R), qui l'avait devancé sur la ligne lors de ce sprint, a été déclassé. Vainqueur de l'édition 2017, le Français  avait dû jouer des coudes pour faire sa place dans le sprint final. Un peu trop au goût du jury des commissaires, qui a décidé de le déclasser à cause d'une poussette du bras sur un adversaire. 

Comme la veille, cette étape de plat a d'abord été animée par un petit groupe d'échappés. Mais le Polonais Przemyslaw Kasperkiewicz (Delko-Marseille), le Belge Emiel Vermeulen (Natura4Ever), le Danois Lasse Norman Hansen (Corendon-Circus) et le Français Romain Cardis (Total-Direct Energie) n'ont jamais réussi à creuser l'écart sur le peloton. Cardis, qui a poursuivi en solitaire, a finalement été repris à 3 km de l'arrivée. Vainqueur mardi et immense favori, Groenewegen s'est alors retrouvé piégé au milieu du peloton, le rythme imposé par l'équipe Wallonie-Bruxelles compliquant sa remontée en tête sur une route en faux plat montant. Au prix d'un énorme effort dans le final, il a réussi à doubler tout le monde sauf Venturini, qui lui a résisté de justesse. 

Classements

2e étape:
1. Dylan Groenewegen (NED/Jumbo-Visma), les 177,7 km en 4h08:33 
2. Timothy Dupont (BEL/Wanty) m.t. 
3. Roy Jans (BEL/Corendon-Circus) m.t. 
4. Tom van Asbroeck (BEL/Israel Cycling Academy) m.t. 
5. Jens Keukelaire (BEL/Lotto Soudal) m.t. 
6. Piet Allegaert (BEL/Sport Vlaanderen) m.t. 
7. Mike Teunissen (NED/Jumbo-Visma) 
8. Michael van Staeyen (BEL/Roompot) m.t. 
9. Pieter Vanspeybrouck (BEL/Wanty) m.t. 
10. Pierre Barbier (FRA/Natura4ever) m.t.

Général:
1. Dylan Groenewegen (NED/Jumbo-Visma)   8h26:02. 
2. Marc Sarreau (FRA/Groupama-FDJ)    à       11. 
3. Lasse Norman Hansen (DEN/Corendon-Circus)  12. 
4. Timothy Dupont (BEL/Wanty)                 14. 
5. Elmar Reinders (NED/Roompot)               14.
6. Roy Jans (BEL/Corendon-Circus)             16. 
7. Mike Teunissen (NED/Jumbo-Visma)           16. 
8. Samuel Leroux (FRA/Natura4ever)            17. 
9. Rudy Barbier (FRA/Israel Cycling Academy)  18. 
10. Dries De Bondt (BEL/Corendon Circus)      19.