Julien Simon
Julien Simon |

Première pour Julien Simon

Publié le , modifié le

Le Français Julien Simon (Saur-Sojasun) a remporté son premier vrai succès sur le circuit professionnel en enlevant la 5e étape du Tour de Catalgone, disputée vendredi sur 207 km entre Asco et Manresa. Le Breton s'est adjugé, devant le Colombien Uran et le Polonais Szmyd, le sprint du groupe principal d'une trentaine de coureurs. Le Suisse Michele Albasini (GreenEdge) conserve le maillot de leader.

Jusqu'alors, Julien Simon, professionnel depuis 2008, ne comptait à son palmarès qu'un succès dans le GP de Villafranca de Ordizia en 2011, et notamment une 2e place sur le circuit de la Sarthe ainsi qu'une 3e place sur le Tour du Haut-Var. Sur le final de cette étape assez compliquée, où les coureurs la difficile côte de Montserrat, il s'est pourtant montré le plus malin, démarrant à point nommé pour venir coiffer Uran, vainqueur la veille, sur la ligne. L'ancien vainqueur du Grand Prix de Plouay Espoirs (en 2007, a mis du temps à confirmer. Mais peut-être le fait de figurer parmi les présélectionnés par Laurent Jalabert pour la course olympique lui a-t-il donner des ailes. Toujours est-il qu'il a passé sans trop souffrir les difficultés du jour, et qu'il lui restait suffisamment de jus pour le dernier sprint. Très loin au classement général  (à 8'23), il ne pouvait qu'espérer une victoire d'étape. C'est désormais chose faite au terme d'une étape qui n'a finalement pas modifier grand chose à quarante huit heure de l'arrivée finale.  

Si le peloton s'est délité au fur et à mesure du parcours, après une longue attaque de quatre hommes, parmi lesquels le Français Nicolas Edet, un groupe de trente éléments se retrouvait dans la descente après Montserrat, après que les fuyards ont été repris au bout de 100 km. Tous les favoris étaient dans ce groupe, à l'exception notable du Suisse Steve Morabito. Mais son compatriote, le leader Michele Albasini était très bien placé et restait à l'abri. Ni les tentatives de Van Den Broeck, ni celles de Damiano Cunego ou Samuel Sanchez n'ont été concluantes, et finalement les équipes présentes dans ce groupe s'en sont remis à leurs sprinteurs. Avec donc à la clé une première pour Julien Simon.  

Vainqueur des deux premières étapes, Albasini mène toujours la course au classement général, avec 1 min 32 sec sur le Belge Jurgen Van Den Broeck un groupe de dix autres coureurs. Il se rapproche de plus en plus, sauf incident, d'un succès final.

Classement de la 5e étape 

1. Julien Simon (FRA/SAU) les 207,1 km en 4h58:27.
2. Rigoberto Uran (COL/SKY) à 0:00.
3. Sylvester Szmyd (POL/LIQ) 0:00.
4. Samuel Sanchez (ESP/EUS) 0:00.
5. Dario Cataldo (ITA/OPQ) 0:00.
6. Jürgen Van den Broeck (BEL/LTB) 0:00.
7. Michael Albasini (SUI/GEC) 0:00.
8. Denis Menchov (RUS/KAT) 0:00.
9. Daniel Martin (EIR/GRM) 0:00.
10. Robert Kiserlovski (CRO/AST) 0:00.

Classement général

1. Michael Albasini (SUI/GEC) 17h23:51.
2. Jürgen Van den Broeck (BEL/LTB) à 1:32.
3. Daniel Martin (EIR/GRM) 1:32.
4. Samuel Sanchez (ESP/EUS) 1:32.
5. Rigoberto Uran (COL/SKY) 1:32.
6. Damiano Cunego (ITA/LAM) 1:32.
7. Tom Danielson (USA/GRM) 1:32.
8. Sergio Pardilla (ESP/MOV) 1:32.
9. Robert Kiserlovski (CRO/AST) 1:32.
10. Dario Cataldo (ITA/OPQ) 1:32.
11. Matteo Carrara (ITA/VAC) 1:32.
12. Denis Menchov (RUS/KAT) 1:32.