Pour Hamilton, McQuaid "n'a pas sa place dans le cyclisme"

Publié le , modifié le

Tyler Hamilton, dont le témoignage a précipité la chute de Lance Armstrong, a tiré à boulets rouges sur le président de l'Union cycliste internationale, Pat McQuaid, déclarant que l'Irlandais n'avait pas sa place dans le sport.

Pat McQuaid a qualifié Tyler Hamilton et Floyd Landis, qui a également témoigné contre Lance Armstrong, de "sacs à merde", lundi, lorsque l'UCI a ratifié la décision de l'Agence américaine antidopage (Usada) de suspendre à vie le Texan et de le priver de ses sept victoires sur le Tour de France.

Lundi, lors d'une conférence de presse donnée à Genève, Pat McQuaid a remercié ceux qui avaient témoigné devant l'Usada mais il a ensuite épinglé Tyler Hamilton et Floyd Landis, les deux premiers équipiers d'Armstrong à avoir brisé le silence.

"Landis a commencé. Il était au fond du trou et il a dit ce qu'il fallait pour mettre son sport à terre", a dit le président de l'UCI. "Ce qui m'agace, c'est que Landis et Hamilton se font passer pour des héros. Ce ne sont pas des héros, ce sont des sacs à merde. Ils ont causé des dégâts dans le sport."

Gilles Gaillard