Petacchi lampre point levé 07072010
Alessandro Petacchi (Lampre) peut lever le poing, il était le plus rapide. | AFP - PASCAL PAVANI

Petacchi en verve, Cavendish en rose

Publié le , modifié le

L'Italien Alessandro Petacchi (Lampre) a remporté la 1re étape du Tour d'Italie, disputée dimanche sous un chaud soleil sur 244 km (la plus longue de l'épreuve) entre Alba et Parme. Il s'est imposé au sprint devant le Britannique Mark Cavendish (HTC). Il s'agit de la 22e victoire d'étape de Petacchi sur le Giro. Cavendish s'est consolé en s'emparant du maillot rose de leader.

Dans ce genre d'étapes, à la fois très longue, courue sous la chaleur, et surtout dénuée de difficultés, il faut la volonté d'un homme pour éviter que la course ne devienne fastidieuse. Cette volonté, c'est un attaquant dans l'âme qui l'a manifestée. L'Allemand Sébastien Lang (Omega Pharma) a pris la poudre d'escampette dès le début du parcours pour entamer une très longue échappée solitaire. L'ancien champion d'Allemagne a imposé un rythme régulier et un solide coup de pédale pour compter jusqu'à 19 minutes d'avance à 82 km de l'arrivée, alors que le peloton accablé par la température semblait en mode veille. Il fallut attendre que Lang, perclus de crampes, perdent de sa superbe pour qu'il soit alors rejoint à  à 26 kilomètres de la ligne. Un groupe tenta alors de s'en aller à son tour (Giordano, Bakelants, Golas, Righi, J. Pineau, Vorganov, Rovny, Marzoli) mais cette fois ci, le peloton qui s'était déjà fait peur une première fois, ne tarda pas à réagir.

Comme prévu donc, l'étape se joua au sprint. Et Alessandro Petacchi que l'on avait vu en difficulté face à des sprinteurs d'un moindre calibre sur le Tour de Turquie, bien emmené par Danilo Hondo, en a profité pour montrer qu'il avait retrouvé tout son talent dans son exercice de prédilection, s'imposant de quelques centimètres devant Cavendish qui protestait sur la régularité du sprint aussitôt la ligne franchie. Le Britannique a essayé en effet de déborder Petacchi sur la droite avant  de devoir essayer de le passer sur la gauche. Mais le jury, qui a revu les images du film d'arrivée, a confirmé la victoire de Petacchi, lequel a seulement légèrement orienté sa trajectoire dans le sprint après avoir produit son effort aux 225 mètres.  La troisième place est revenue à l'Italien Manuel Belletti. Cavendish lui, fort de l'avantage pris par la Lampre lors du contre la montre par équipes initial samedi, en profitait tout de même pour déposséder du maillot rose de leader son coéquipier Marco Pinotti. Par le jeu des bonifications, le Britannique, qui a déjà porté le maillot rose en 2009, possède désormais 12 secondes d'avance sur un autre de ses coéquipiers, le Bélarusse Konstantsin Sivtsov.

Petacchi, qui est âgé de 37 ans, a signé son 22e succès dans le Giro. Mais il a perdu sur le tapis vert ses cinq victoires du Giro 2007, suite à une décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) après un contrôle antidopage positif au salbutamol.Le Ligurien a gagné l'an passé deux étapes du Tour et le maillot vert du classement par points. Son précédent succès dans le Giro datait de 2009.

Réactions:
Alessandro Petacchi (ITA/Lampre), vainqueur de l'étape: "Pour moi, c'est la 27e victoire d'étape sur le Giro (moins 5 perdues sur tapis vert après un contrôle antidopage, ndlr). Je la dédie à mon fils Alessandro qui aura 3 ans mardi. Toute l'équipe a fait un travail parfait. Hondo a été extraordinaire. J'espère l'avoir à mes côtés jusqu'au moment où je raccrocherai. A deux, nous sommes plus forts encore. Pour battre Cavendish, qui va très vite, l'unique possibilité est d'anticiper, de lancer le sprint avant lui. C'était un sprint très long. Dans les 50 derniers mètres, j'ai pensé perdre. Je pense avoir fait un sprint correct. Si j'ai dévié de trajectoire, c'est tout à fait involontaire. Je ne crois pas avoir commis de faute. Dans le contre-la-montre par équipes (samedi), on a roulé très fort avec Danilo (Hondo). On aurait même pu gagner quelques secondes de plus, prendre la troisième place. Notre objectif, c'est clair, est de faire un grand Giro pour Michele (Scarponi). Dans l'équipe, le moral est très bon. Le Giro a bien commencé."
Mark Cavendish (GBR/HTC), leader: "Quand on porte le maillot rose, on ressent toujours une émotion incroyable. Il récompense le travail de toute l'équipe qui a contrôlé toute la course. Le garder un jour de plus après le contre-la-montre par équipes, c'est un bon résultat. La prochaine étape ? il est possible que ça se joue au sprint mais ce ne sera pas facile."

Classement de la première étape:
1. Alessandro Petacchi (ITA/Lampre)  les 244 km en 5 h 45:40.
2. Mark Cavendish (GBR/HTC)          .
3. Manuel Belletti (ITA/COG)          
4. Robeto Ferrari (ITA/AND)           
5. Borut Bozic (SLO/VAC)              
6. Davide Appollonio (ITA/SKY)        
7. Tyler Farrar (USA/GRM)             
8. Robbie McEwen (AUS/RSH)           
9. Matteo Montaguti (ITA/ALM)         
10. Alexander Kristoff (NOR/BMC)       
tous dans le même temps

Classement général

1. Mark Cavendish (IDM/HTC)     6 h 06:27.
2. Kanstantsin Siutsou (BLR/HTC)     à 0:12.
3. Craig Lewis (USA/HTC)                  0:12.
4. Marco Pinotti (ITA/HTC)                 0:12.
5. Lars Bak (DEN/HTC)                      0:12.
6. Alessandro Petacchi (ITA/LAM)      0:16.
7. Robbie McEwen (AUS/RSH)          0:22.
8. Fumiyuki Beppu (JPN/RSH)            0:22.
9. Yaroslav Popovych (UKR/RSH)     0:22.
10. Tiago Machado (POR/RSH)         0:22.
11. Robert Hunter (RSA/RSH)            0:22.
12. Bjorn Selander (USA/RSH)           0:22.
13. Philip Deignan (IRL/RSH)              0:22.
14. Jan Bakelants (BEL/OLO)             0:32.
15. Fabio Sabatini (ITA/LIQ)              0:34.