Championnats de France Chantonnay Pauline Ferrand-Prevot
Pauline Ferrand-Prévot à nouveau championne de France de cyclisme sur route | AFP - Fred Tanneau

Pauline Ferrand-Prévot championne de France sur route

Publié le , modifié le

Pauline Ferrand-Prévot a remporté son deuxième titre de championne de France sur route d'affilée à Chantonnay-en-Vendée. La cycliste était favorite mais n'abordait pas cette course dans les meilleures conditions. Gênée dans sa préparation par une sciatique, la championne du monde sur route de l'an dernier a su se remobiliser et assommer la course. Après sa troisième place sur le contre-la-montre jeudi, elle clôt son week-end de la plus belle des manières. A 23 ans, son palmarès commence déjà à être sérieusement garni.

Elle était la grande favorite malgré tout. Malgré une préparation tronquée, malgré un retour sur la route une semaine avant ces championnats de France. Mais ce samedi sur les routes de Chantonnay-en-Vendée, il n'y a pas eu photo, Pauline Ferrand-Prévot était bien la plus forte.

Championne de tout l'an dernier (championne de France sur route, du contre-la-montre, de cross-country, de cyclo-cross, et championne du monde sur route et de cyclo-cross), la Champenoise a pris le contrôle de la course au 4e tour pour ne plus la lâcher. Il a suffi d'une seule accélération pour creuser un écart définitif avec ses poursuivantes. Audrey Cordon et Amélie Rivat ont tenté de s'accrocher et ont finalement pris les deuxième et troisième place à deux minutes de la, désormais, double championne de France.

Vidéo : L'arrivée de Pauline Ferrand-Prévot

Sous le soleil vendéen, la jeune prodige (23 ans) a attaqué à 38 kilomètres de la ligne, n'emmenant avec elle que Fanny Leleu et Amélie Rivat. Audrey Cordon, sacrée au contre-la-montre jeudi, a bien tenté de revenir ensuite. Mais personne n'a pu revoir Ferrand-Prévot, qui s'est envolée seule vers le succès à 22 km du but. Un grand numéro !

Cette victoire est la première sur route cette saison pour la championne du monde en titre. Avec un légitime sentiment de soulagement pour une cycliste qui avait été handicapée ces deux derniers mois par une sciatique et des douleurs au dos l'empêchant d'évoluer à son niveau habituel.

Vidéo : L'interview après sa victoire de Pauline Ferrand-Prévot