Pas de fracture pour Nacer Bouhanni

Pas de fracture pour Nacer Bouhanni

Publié le , modifié le

Lourdement tombé à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée de la 2e étape de Paris-Nice à Cérilly, le champion de France Nacer Bouhanni ne souffre d'aucune fracture selon les premiers examens pratiqués.

Auteur d'une chute impressionnante sur Paris-Nice, il semblerait que Nacer Bouhanni, maillot jaune de l'épreuve au moment de son accident, ait eu plus de peur que de mal. Alors que l'on pouvait craindre une voire plusieurs fractures pour le champion de France en titre de 22 ans, les premiers examens médicaux n'ont rien révélé d'aussi grave. Le vainqueur de la 1ère étape de la "course au soleil" jugée Nemours a été soigné à l'hôpital de Riom (Puy-de-Dôme) avant de rejoindre l'établissement hospitalier de Clermont-Ferrand pour se faire poser des points de suture à la lèvre supérieure. Le sprinter de la FDJ a également deux  dents cassées.  "Les radios n'ont pas révélé de fractures, ni même une fêlure d'une côte  comme nous le craignions. Il sera de retour sur son vélo en fin de semaine", a  déclaré le médecin de l'équipe française, le Dr Gérard Guillaume.

Autre tricolore impliqué dans une chute, le coureur d'Europcar Alexandre Pichot souffre lui d'une fracture du cubitus gauche. Soigné à l'hôpital de Bourges après sa chute survenue à  une soixantaine de kilomètres de l'arrivée, il a également été touché à la jambe  droite. Il souffre d'une plaie importante, selon les médecins de la course.

Vidéo: la chute de Bouhanni

Voir la video

 

Jerome Carrere