Jelle Wallays

Paris-Tours : Jelle Wallays s'impose en solitaire

Publié le , modifié le

Le Belge Jelle Wallays s'est imposé ce dimanche en solitaire sur Paris-Tours, sa deuxième victoire sur la course après son succès en 2014. Il devance Niki Terpstra et Oliver Naesen. Arnaud Démare termine au pied du podium.

L'histoire de ce Paris-Tous cuvée 2019 retiendra que c'est le plus malin qui s'est imposé sur les routes en terre du parcours. Jelle Wallays a joué un joli tour de passe-passe pour s'imposer en solitaire au détriment des sprinteurs plus chevronnés dans cet exercice de groupe.

Wallays, le contre gagnant

Plusieurs échappées ont ainsi tenté leur chance tout au long de l'après-midi. Mais le Belge a attendu le dernier quart de la course pour sortir en contre-attaque et partir à l'assaut du tenant du titre Soren Kragh Andersen. Victime d'une crevaison, le Danois a dû laisser filer le sprinteur belge de 30 ans.

Et personne n'a pu le rattraper. Le peloton n'ayant pas su se mettre en ordre de marche pour reprendre le seul coureur échappé. Jelle Wallays a ainsi pu savourer sa deuxième victoire en carrière sur Paris-Tours après son succès en 2014 devant un certain Thomas Voeckler.

Démare à l'image de sa saison

Derrière lui, Niki Terpstra, victime notamment d'une crevaison, termine deuxième juste devant Oliver Naesen. Arnaud Démare est quant à lui au pied du podium. Le Français a été à l'image de sa saison. Souvent placé, rarement gagnant, le coureur de 28 ans n'a connu qu'une éclaircie en 2019 avec sa victoire lors de la 10e étape du Giro.