Paris-Tours : Jelle Wallays s'impose en solitaire

Parti en contre à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée, Jelle Wallays a profité de la crevaison du tenant du titre Søren Kragh Andersen pour prendre les commandes de Paris-Tours et ne jamais les lâcher. Le coureur de la formation Lotto Soudal a ensuite effectué un effort de 44 kilomètres en solitaire pour remporter la course. Derrière, un groupe avec des coureurs comme Tony Gallopin, Oliver Naesen, Arnaud Démare ou encore Niki Terpstra n’est jamais parvenu à revenir.

Publié le , modifié le