Paris-Tours garde ses chemins de vigne

Publié le , modifié le

Auteur·e : France tv sport
Paris-Tours

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

La classique cycliste Paris-Tours, qui avait emprunté pour la première fois des chemins de vigne l'an passé, a gardé le principe, malgré les critiques, tout en réduisant sa part pour la 113e édition prévue le 13 octobre.

Paris-Tours continue poursuit sa transformation. La "classique des feuilles mortes", auparavant l'apanage des sprinteurs, avait déjà opérée sa mue voulue par ses organisateurs l'an passé en empruntant pour la première fois des chemins de vigne non goudronnés. Pour cette 113e édition prévue le 13 octobre, ils ont choisi de garder la même formule tout en réduisant sa part. Le parcours, long au total de 217 kilomètres entre Chartres et Tours, comportera 10,7 kilomètres de chemins de vigne (contre 12,5 km en 2018), répartis sur neuf secteurs.

L'an passé, l'enchaînement des chemins de vigne avait précipité la sélection du côté de Vouvray. Selon l'organisateur (ASO), qui a présenté mercredi le parcours, "l'esprit de cette bataille rangée anticipée a été conservé, tout en aménageant le positionnement des difficultés afin de décaler l'écrémage". Sept équipes WorldTour (AG2R La Mondiale, Groupama-FDJ, Lotto, Dimension Data, Katusha, Sunweb, UAE Emirates) sont annoncées au départ de la course lancée en 1896 et gagnée l'an passé par le Danois Sören Kragh Andersen. Une absence de marque est à noter, celle de la formation Deceuninck-Quick Step.

France tv sport francetvsport