Paris-Nice : le chrono pour Stefan Bissegger qui s'empare du maillot jaune, Rémi Cavagna termine 2e à moins d'une seconde

Publié le , modifié le

Auteur·e : Alexandra Lopez
Stefan Bissegger
Le Suisse Stefan Bissegger, vainqueur du contre-la-montre, troisième étape de Paris-Nice, mardi 9 mars 2021. | DAVID STOCKMAN / BELGA MAG / Belga via AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Le Suisse Stefan Bissegger (EF Education Nippo) a remporté le contre-la-montre autour de Gien (Loiret) ce mardi 9 mars. Cette troisième étape de Paris-Nice a souris au jeune coureur de 22 ans qui a devancé Rémi Cavagna, champion de France de l'exercice, de 83 centièmes de seconde. Primoz Roglic prend la troisième place, à six secondes, et conforte son statut de favori de l'épreuve.

Il y a eu du suspense jusqu’au bout de la troisième étape de cette 79e édition de Paris-Nice. Mais au final, c’est le Suisse Stefan Bissegger (EF Education Nippo) qui s’est imposé en 17 minutes et 34 secondes sur le contre-la-montre de 14 kilomètres disputé autour de Gien (Loiret), pour moins d'une seconde devant Rémi Cavagna, champion de France de l'exercice.

Une belle prestation qui permet à Bissegger, passé professionnel l’été dernier, de signer sa première victoire en World Tour. Il profite également de la 17e place de Michael Matthews (BikeExchange) pour s'emparer de la tête du classement général. L'Australien a cédé son maillot jaune après être arrivé à 23 secondes du vainqueur.

Cavagna proche de la victoire

Rémi Cavagna (Deceuninck-Quick-Step) a, pendant quelques temps, pu croire à la victoire. Bien en jambes il a réalisé une course convaincante et s'est même positionné sur la plus haute marche du podium jusqu'à ce que le vainqueur du jour vienne le déloger avec seulement 83 centièmes d'avance. Une victoire qui s'est jouée sur le dernier virage lorsque le Français a été coupé dans son élan en rattrapant un autre coureur. Il n'a pas pu le dépasser et a donc été dans l'obligation de freiner dans les 400 derniers mètres de la course. 

Bonne option pour Roglic, et belle performance de Laporte 

Primoz Roglic (Jumbo-Visma) a confirmé son statut de favori sur ce Paris-Nice en terminant troisième à six secondes de Bissegger et se retrouve également troisième du classement général. Son coéquipier Steven Kruijswijk (Jumbo-Visma) s'en est bien sorti (11e à 20 secondes de Bissegger), tout comme le vainqueur sortant Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe), 13e à 22 secondes.

Dans le dur, David Gaudu (Groupama-FDJ) a terminé plus loin, à 52 secondes du vainqueur. Le sprinteur Christophe Laporte (Cofidis) a lui aussi réalisé une course solide qui lui a permis de signer le septième temps à 13 secondes du vainqueur. Prochain rendez-vous mercredi 10 mars pour la quatrième étape entre Chalon-sur-Saône et Chiroubles qui devrait profiter aux grimpeurs, avec une arrivée après 7,4 kilomètres d'ascension.