Paris-Nice : En raison du confinement le week-end, la course n'arrivera pas à Nice

Publié le , modifié le

Auteur·e : AFP
Paris-Nice
Cette année encore, la Promenade des Anglais ne verra pas défiler les coureurs du Paris-Nice | VALERY HACHE / AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Paris-Nice, dont les deux dernières étapes doivent avoir lieu ce week-end dans les Alpes-Maritimes, ne s'achèvera pas à Nice où un confinement localisé sera de nouveau mis en oeuvre samedi et dimanche, a annoncé jeudi la préfecture. Des réunions sont en cours entre les autorités et les organisateurs pour adapter le parcours.

Après la demande du maire de Nice, Christian Estrosi, d'annuler l'arrivée du Paris-Nice "telle que programmée", pour pouvoir la réserver aux piétons et cyclistes amateurs pour leurs sorties autorisées au cours de ce week-end de confinement, la préfecture des Alpes-Maritimes a tranché : la dernière étape de la course n'arrivera pas dans la cité niçoise. 

Le programme initial prévoyait une 8e et dernière étape dimanche sur 110,5 kilomètres avec départ et arrivée à Nice. La veille, l'étape devait prendre aussi le départ du centre de Nice, à faible distance de la Promenade des Anglais. Mais la préfecture a reconduit les modalités de confinement des deux précédents week-ends en raison d'une situation sanitaire qualifiée de "toujours très préoccupante" et de la pression "extrêmement forte" sur les hôpitaux du département.

Vers une adaptation du parcours ?

Des réunions sont en cours entre l'organisateur ASO et les services de l'État pour "adapter le parcours" de la course après le renouvellement du confinement du week-end dans les communes du littoral des Alpes-Maritimes. "En tout état de cause, ces étapes ne pourront se dérouler qu'en dehors de la zone confinée et à huis-clos", a ajouté la préfecture. 

En 2020 déjà, la course n'avait pu avoir lieu sur le célèbre bord de mer pour son arrivée qui coïncidait avec le lendemain de l'annonce par le Premier ministre Edouard Philippe du premier confinement à venir: la dernière étape de l'épreuve avait été purement et simplement annulée. La course s'était terminée au sommet de la Colmiane, après 7 étapes. 

AFP