Dylan Groenewegen
Dylan Groenewegen | BETTINI LUCA / BETTINIPHOTO / DPPI

Paris-Nice : Dylan Groenewegen s'offre un doublé sur la deuxième étape

Publié le , modifié le

Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma) s'est offert la deuxième étape de Paris-Nice, après s'être imposé la veille. Le sprinteur néerlandais a devancé Ivan Garcia (Bahraun-Merida) sur la ligne après une étape marquée par des vents violents et la chute de Warren Barguil, contraint à l'abandon.

Coup double pour Dylan Groenewegen sur Paris-Nice! Le sprinteur néerlandais de Jumbo-Visma, déjà vainqueur hier lors de la journée inaugurale, s'est offert un doublé en remportant la deuxième étape. Il a devancé sur la ligne l'Espagnol Ivan Garcia Cortina (Bahrain-Merida) et le Belge Philippe Gilbert (Deceuninck-Quick Step). Les 165 kilomètres entre Les Bréviaires et Bellegarde ont été marqués par des vents violents et les abandons de Rigoberto Uran et Warren Barguil.

 

Groenewegen le plus fort

Il a fallu batailler pour arriver en bonne position dans le sprint final. La course a multiplié les cassures, les bordures et les jonctions. Un groupe de 25 coureurs s'est finalement présenté dans les cinq derniers kilomètres, avant d'être rapidement réduit à huit par une accélération de la Team Sky, deux kilomètres plus tard. L'équipe britannique, qui avait placé trois coureurs à l'avant avec Michal Kwiatkowski, Egan Bernal et Luke Row, a tenté d'écarter les sprinteurs présents, Matteo Trentin et Groenewegen en tête. Le Néerlandais s'est montré le plus fort dans les deux cents derniers mètres, malgré des retours sur le fil de Gilbert et Garcia. "Je suis resté très bien placé dans le dernier mouvement et ensuite j'ai attendu autant que je pouvais pour accélérer, en partant sur le côté droit, a-t-il expliqué. Je pense que je n'aurais pas pu faire cela l'an dernier. Je me sens plus fort et l'équipe aussi est plus forte."

Bardet se replace

Groenewegen conserve la tête du classement général, avec douze secondes d'avances sur Michal Kwiatkowski. Luis Leon Sanchez complète le podium provisoire. Premier Français, Tony Gallopin (AG2R La Mondiale) est septième à 22 secondes du Néerlandais. Il devance ses compatriotes Rudy Molard (Groupama-FDJ, 8e, +23s) et Romain Bardet (AG2R La Mondiale, 9e, +23s), également arrivés dans le deuxième groupe à cinq secondes de la tête de course. 

Uran et Barguil abandonnent

Plusieurs chutes ont malheureusement animé la course. Warren Barguil a terminé son Paris-Nice au 59e kilomètre. Brièvement inconscient, il a été évacué à l'hôpital pour des examens complémentaires. Une mauvaise nouvelle pour le coureur et son équipe, Arkea-Samsic, toujours à la lutte avec Direct Energie et Vital Concept-B&B Hotels pour une invitation sur le prochain Tour de France. Gorka Izagirre (Astana), impliqué dans l'accident, a également quitté la course. Même sort pour le Colombien Rigoberto Uran (Education First), le Britannique Mark Cavendish et le Sud-Africain Louis Meintjes (Dimension Data).