Paris-Nice 2020 : Giacomo Nizzolo s'offre la 2e étape, Quintana et Alaphilippe perdent gros

Publié le , modifié le

Auteur·e : Hugo Monier
Giacomo Nizzolo
Giacomo Nizzolo | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

L'Italien Giacomo Nizzolo (NTT Pro Cycling) a remporté la 2e étape de Paris-Nice entre Chevreuse et Chalette-sur-Loing. Arrivé dans un groupe de 12 coureurs, il a dominé Pascal Ackermann et Jasper Stuyven au sprint. Nairo Quintana, victime d'une chute, et Julian Alaphilippe, en raison d'une crevaison, ont quasiment dit adieu à leurs chances de remporter Paris-Nice, alors que Maximilian Schachmann garde le maillot jaune.

Giacomo Nizzolo sourit, Julian Alaphilippe et Nairo Quintana pleurent. L'Italien s'est offert la 2e étape de Paris-Nice au terme d'une étape riche en rebondissements. Quintana (Arkea-Samsic) et Alaphilippe (Deceuninck-Quick Step), respectivement victimes d'une chute et d'une crevaison, ont terminé loin du maillot jaune, l'Allemagne Maximilian Schachmann (Bora-Hansgrohe). 

Nizzolo tire son épingle du jeu

Nizzolo a joué un mauvais tour à l'armada Bora-Hansgrohe. Le coureur de NTT Pro Cycling a dominé le sprint d'un groupe réduit à 12, devant l'Allemand Pascal Ackermann, pourtant accompagné de trois coéquipiers dans les derniers kilomètres, et le Belge Jasper Stuyven (Trek-Segafredo). Pour atteindre la ligne d'arrivée à Chalette-sur-Loing, la formation allemande avait pourtant parfaitement résisté aux chutes, crevaisons et bordures sur les 166 kilomètres de l'étape du jour. 

Le sprint victorieux de Giacomo Nizzolo

Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), Julian Alaphilippe et Nairo Quintana n'ont pas eu cette chance. Les ennuis ont commencé à 30 kilomètres de l'arrivée, après plusieurs accélérations du peloton. Alaphilippe, alors 4e du général à sept secondes de Schachmann, a dû poser pied à terre après une crevaison, retenu de longues secondes dans l'attente de la voiture de son directeur sportif. Pendant que le Français tentait un retour compliqué sous les vents violents, Quintana a chuté sur les routes détrempées du Loiret. Les deux coureurs se sont rejoints pour lancer une poursuite condamnée d'avance. Ils termineront finalement à 1'25 de Nizzolo. 

Pinot limite la casse

Pinot a lui tenu jusqu'aux dix derniers kilomètres, avant d'être piégé par les accélérations des Bora-Hansgrohe et de Mads Pedersen (Trek-Segafredo). Pris dans une bordure, il n'a pu que regarder partir les prétendants à la victoire d'étape, dont le leader du général Schachmann et le redoutable colombien Sergio Higuita (EF Pro Cycling), qui fait la bonne opération du jour en prenant la 4e place du général. Pinot a pu limiter la casse pour passer la ligne 15 secondes après Schachmann. Pour résumer ce beau bazar, Pinot se retrouve 15e à 43 secondes de l'Allemand au général, alors que Alaphilippe dégringole à la 24e place (+1'32) et Quintana accuse 1'50 de retard.