Sam Bennett remporte la 6e étape de Paris-Nice
Sam Bennett remporte la 6e étape de Paris-Nice | Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Paris-Nice 2019 : Sam Bennett remporte la 6e étape

Publié le , modifié le

Au terme des 176.5 kilomètres entre Peynier et Brignoles, Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) a remporté la 6e étape du 77e Paris-Nice. Marqué par les chutes, dont une qui a emporté les sprinteurs Caleb Ewan et Christophe Laporte à 3 kilomètres de l'arrivée, le peloton est arrivée bien amaigrie pour disputer le sprint finale. Déjà vainqueur de la 3e étape, l'Irlandais a fait parler sa puissance grâce au vent de face pour sauter Arnaud Démare (Groupama-FDJ) sur la ligne. Matteo Trentin (Mitchelton-Scott) complète le podium.

Après le contre-la-montre de la veille et avant les deux dernières étapes montagneuses, dont l'arrivée en haut du col de Turini demain (samedi), la 6e étape de ce paris-Nice 2019 était la dernière occasion pour les sprinteurs de batailler pour une victoire d'étape. Comme lors de la 3é étape, Sam Bennett (Bora-Hansgrohe) a été le plus rapide au sprint. Bien emmené par ses coéquipiers de la Groupama-FDJ, Arnaud Démare a lancé son sprint un peu trop tôt et repartira de ce Paris-Nice avec une deuxième place comme meilleur résultat. Troisième, Matteo Trentin, lui aussi bien aidé par son équipe Mitchelton-Scott, n'a pas réussi à dominer le vent de face pour devancer l'Irlandais et le Français à Brignoles. 

Sam Bennett saute Arnaud Démare sur la ligne

Pour remporter cette 6e étape accidentée, Bennett a réussi a rester au sein du peloton pour passer les trois difficultés du jour. Chose que les sprinteurs, Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma), vainqueur des deux premières étapes, et Fabio Jakobsen (Deceuninck-Quick Step) n'ont pas réussi à faire. Pris dans une chute à 3 kilomètres de l'arrivée, Caleb Ewan (Lotto-Soudal) et Christophe Laporte (Cofidis) ont dû dire adieu à toute chance de victoire.

à voir aussi Paris-Nice : Caleb Ewan et Christophe Laporte à terre à quelques kilomètres de l'arrivée Vidéo 00:55 Paris-Nice : Caleb Ewan et Christophe Laporte à terre à quelques kilomètres de l'arrivée

Journée mouvementée pour Romain Bardet 

La journée n'a pas été de tout repos pour Romain Bardet avant d'attaquer samedi l'étape reine de ce Paris-Nice. Handicapé par une crevaison en début de course puis ralenti par une chute à 15 kilomètre de l'arrivée, le leader de la formation AG2R La Mondiale a du lâcher des forces pour revenir sur le groupe peloton maillot jaune et éviter de perdre quelques secondes au classement général. 

Car chez les favoris on ne s'est encore une fois pas fait de cadeau. Leader, Michal Kwiatkowski a battaillé sur les sprints intermédiaires pour décrocher des secondes de bonifications précieuses pour terminer premier dimanche à Nice.  Le coureur de la Sky a donc empoché 3 secondes de bonifications aujourd’hui et Luis Leon Sanchez (Astana), troisième du général, 5 secondes. La bataille entre les deux coureurs et Egan Bernal (Sky, 2e au général) s'annonce intense ce samedi dans l'ascension finale vers le col de Turini.