Ilnur Zakarin
Ilnur Zakarin | AFP

Paris-Nice: Zakarin devance Thomas et Contador

Publié le , modifié le

Le Russe Ilnur Zakarin (Katusha) a remporté au sprint la sixième étape de Paris-Nice, disputée sur 177 kilomètres entre Nice et La Madone d'Utelle. Vainqueur notamment du Tour de Romandie l'an passé, le coureur de 26 ans a devancé d'un rien Geraint Thomas, le Britannique s'emparant du maillot jaune avec 15 secondes d'avance sur Alberto Contador. L'Espagnol s'est quant à lui contenté de la troisième place. Premier Français, Romain Bardet a terminé en huitième position, à 31 secondes de Zakarin.

Le grand gabarit de Zakarin (1m87 pour 68 kg !) a fait la différence dans le sprint final qui concluait une dernière ascension de 15,3 kilomètres avec une pente moyenne de 5,7 %. Lauréat de l'édition 2015, l'Australien Richie Porte, a pris la 4e place de l'étape, à 7 secondes. Au classement général, Thomas précède désormais Contador de 15 secondes, tandis que l'Australien Michael Matthews qui portait encore le maillot jaune ce samedi, a été distancé dans la 6e et avant-dernière montée du jour, à une vingtaine de kilomètres de l'arrivée.

Dans la montée finale, longue de 15,3 kilomètres, les équipiers de Thomas ont contrôlé la course malgré plusieurs accélérations de Contador. Derrière le groupe de tête qui comptait encore six coureurs au dernier kilomètre, les premiers poursuivants (Costa, Bardet et Gallopin notamment) ont cédé une trentaine de secondes au terme des 177 kilomètres.

A 26 ans, Zakarin avait créé la surprise en remportant le Tour de Romandie l'an passé, au nez et à la barbe de Christopher Froome. En 2009 alors qu'il n'avait que 19 ans, Zakarin avait été contrôlé positif à un stéroïde et suspendu deux ans, un acte qu'il avait récemment qualifié de "stupide". La dernière étape se court dimanche sur 134 kilomètres, un parcours tracé dans l'arrière-pays niçois (six ascensions) avant l'arrivée sur la Promenade des Anglais.