Le peloton sur la Promenade des Anglais
Le peloton sur la Promenade des Anglais lors de l'arrivée de Paris-Nice, une image qu'on ne verra pas en 2017 | AFP - VALERY HACHE

Paris-Nice: le parcours dévoilé avec le Mont Brouilly au programme mais pas la Promenade des Anglais

Publié le , modifié le

Les organisateurs de Paris-Nice ont dévoilé le parcours 2017. Le départ se fera depuis Bois-d'Arcy, dans les Yvelines sur une étape en ligne (le 5 mars), et l'arrivée, contrairement à l'habitude, ne se déroulera pas sur la promenade des Anglais, "par respect" suite à la tragédie du 14 juillet dernier, a expliqué Christian Prudhomme, le directeur de l'épreuve. Le Mont Brouilly, qui n'avait pas vu l'édition 2016 en raison de la neige, sera le théâtre d'un contre-la-montre individuel qui pourrait être déterminant.

Cela était le symbole de cette course. L'arrivée sur la Promenade des Anglais était devenue une tradition sur Paris-Nice. Mais en 2017, les organisateurs on dérogé à cette habitude. Suite au drame survenu le 14 juillet dernier sur cette grande avenue mythique de Nice, "par respect" pour les victimes, Christian Prudhomme, le directeur de la course, a préféré faire arriver le peloton quai des Etats-Unis, au terme d'une ultime étape courte. C'est aussi un symbole que de marquer le coup de cette première édition suite aux évènéments.

Mais comme ils en ont l'habitude, les organisateurs ont concocté un programme de choix pour les Porte, Contador, Alaphilippe, ou Bardet, qui ont déjà annoncé leur présence sur cette course. Pour commencer, ce sera une étape en ligne, qui partira de Bois-d'Arcy, dans les Yvelines, avec deux tours d'un circuit de 74km. Le mercredi 8 mars, un contre-la-montre individuel en côté emmènera les coureurs sur le Mont Brouilly, dont l'étape avait été annulée en 2016 en raison de la neige. Ce sera l'un des grands moments de cette semaine, comme la 6e étape entre Aubagne et fayence, avec deux cols de 1re catégorie à franchir en fin d'étape.

Ce sera aussi le cas de l'arrivée au Col de la Couillole le samedi 11 mars, le plus haut sommet (1678m) de l'histoire pour une arrivée dans Paris-Nice. A la veille de l'arrivée à Nice, cela sera la dernière occasion de remporter la course.