Sylvain Chavanel (Quick Step)
Sylvain Chavanel (Quick Step) | AFP - Eric Lalmand

Omega mise sur Boonen, Martin et Chavanel

Publié le , modifié le

Omega Pharma-QuickStep mise en 2012 sur le Belge Tom Boonen, revanchard après une année 2011 "à oublier" pour briller dans les classiques, l'Allemand Tony Martin et Sylvain Chavanel étant aussi appelés à alimenter le compteur de victoires. Opéré avec succès d'une hernie discale en novembre dernier, le Français "en avait plein le dos de vivre constamment avec la douleur". Il dit se sentir à 32 ans "libéré et plus fort" et vise les classiques flandriennes.

QUESTION: Sylvain, les nouvelles sont-elles bonnes concernant votre santé ?
REPONSE: "Oui, très bonnes ! Cela fait deux mois exactement que je me suis fait opérer. Une hernie discale grosse comme un pouce au niveau des vertèbres L5-L7. Elle comprimait le nerf sciatique et provoquait des douleurs dans les jambes, jusque dans les pieds. Je vis désormais sans douleur. C'est un changement extraordinaire, notamment dans la vie de tous les jours. C'est important de pouvoir marcher normalement... Je me sens libéré. La douleur, j'en avais plein le dos. J'étais à saturation. J'ai tout tenté au niveau des soins avant de penser à l'opération qui était devenue inévitable. Je me sens aujourd'hui plus fort. Car si j'ai réussi à faire de très belles choses avec la douleur, ce devrait être encore mieux maintenant que je suis à 100%".

Q: Vous avez terminé deuxième du Tour des Flandres en 2011. Le Ronde sera votre grand objectif cette saison ?
R: "Le Ronde et plus globalement toutes les courses flamandes que j'aime tant. Le Tour des Flandres, avec un parcours redessiné, s'annonce très difficile. Les organisateurs ont enlevé un mythe, le Mur de Grammont. Mais le nouveau circuit, avec plusieurs ascensions du Paterberg et Vieux Quaremont placés plus proches de l'arrivée, cela va énormément changer le déroulement de la course. Par le passé, le final était abordé par un peloton d'une trentaine de coureurs. Avec ce circuit local final, cela va exploser: on va voir beaucoup de petits groupes se former. Il faudra être à 100% pour gagner. Je fais tout pour cela: j'ai beaucoup travaillé ces dernières semaines. Je débuterai ma saison en Argentine au Tour de San Luis, une course dont on m'a dit beaucoup de bien. Puis il y aura le Tour d'Oman, Het Nieuwsblad, Paris-Nice et toute la série des classiques. En fonction de ma forme, on verra si je disputerai Paris-Roubaix. C'est encore trop tôt pour le dire".

Q: Ensuite, il y aura d'autres objectifs ?
R: "Je souhaite vraiment retrouver un niveau correct en contre-la-montre. C'est un exercice que je maîtrisais bien au début de ma carrière pro. Depuis deux ou trois ans, je régressais. Mais là, je suis bien décidé à briller à nouveau. Tutoyer les meilleurs du monde et récupérer mon titre de champion de France contre le chrono".

Omega  Pharma-Quick Step:
Tom Boonen (BEL), Sylvain Chavanel (FRA), Gerald Ciolek (GER), Dries Devenyns (BEL), Kevin De Weert (BEL), Jérôme Pineau (FRA), Zdenek Stybar (CZE), Gert Steegmans (BEL), Niki Terpstra (NED), Matteo Trentin (ITA), Dario Cataldo (ITA), Nikolas Maes (BEL), Kristof Vandewalle (BEL), Guillaume Van Keirsbulck (BEL), Julien Vermote (BEL), Francesco Chicchi (ITA), Iljo Keisse (BEL) et Marco Bandiera (ITA).
Les nouveaux arrivés: Tony Martin (GER/HTC), Matthew Brammeier (GBR/HTC), Levi Leipheimer (USA/Radio Shack), Serge Pauwels (BEL/Sky), Peter Velits (SVK/HTC), Bert Grabsch (GER/HTC), Michal Kwiatkowski (POL/Radio Shack), Michal Golas (POL/Vacansoleil), Andrew Fenn (GBR/An Post), Frantisek Rabon (CZE/HTC), Martin Velits (SVK/HTC) et Stijn Vandenbergh (BEL/Katusha).

AFP