Mikel Nieves
Luke Benis |

Nieve fait son numéro

Publié le , modifié le

L'Espagnol Mikel Nieve (Euskaltel-Euskadi) a remporté la 15e étape du tour d'Italie, la plus difficile, disputée sur 229 km avec plusieurs difficultés au programme. Il a devancé l'Italien Stefano Garzelli (Aqua e Sapone de 1'41" et de 1'51" l'Espagnol Alberto Contador (Saxo Bank) qui a conforté son maillot rose de leader. le Français John Gadret (AG2R), 5e de l'étape, se hisse à la 4e place du classement général.

Au lendemain du succès d'Igor Anton au Monte Zoncolan, .c'est cette fois au au refuge Gardeccia dans les Dolomites, que Mikel Nieve a offert la deuxième victoire consécutive à l'équipe Euskaltel. Sur la ligne, après plus de sept heures de courses, Nieve a précédé l'Italien Stefano Garzelli, qu'il a rejoint au pied de la montée finale pour le distancer sur les premières rampes, à 5,6 kilomètres de l'arrivée. Les deux coureurs étaient partis de loin dans une échappée-fleuve d'une vingtaine de coureurs lancée dès la première heure de cette journée-marathon. Derrière eux, Contador a attaqué lui aussi sur les premières rampes menant au refuge Gardeccia. ur la ligne, installée à l'altitude de 1948 mètres, le Castillan, troisième de l'étape à 1 min 51 sec, a grignoté une dizaine de secondes à l'Italien Michele Scarponi.et a sans doute tué tout suspense pour la victoire final dans ce Giro tant son écart au classement général est maintenant conséquent (4'20" sur Scarponi)  à sept jours de l'arrivée à Milan et à la veille de la seconde journée de repos..

Belle performance pour John Gadret qui a pris la cinquième place devant le Vénézuélien Jose Rujano en conclusion d'une étape redoutable disputée en partie sous la pluie, dans des conditions difficiles, avec des ascensions qui ont redistribué les cartes pour le classement général.  L'Italien Vincenzo Nibali, qui avait attaqué Contador dans la descente du Giau, à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée, pour compter jusqu'à 35 secondes d'avance, a été distancé dans le Passo Fedaia, le grand col du massif de la Marmolada. Nibali, grand descendeur, est revenu sur le groupe Contador avant d'être distancé de nouveau dans la montée finale. Autre victime du jour, Anton, qui occupait la troisième place du Giro au départ de Conegliano, a lâché plusieurs minutes.

Mikel Nieve, qui fêtera jeudi son 27e anniversaire, comptait jusqu'alors comptait une victoire dans une étape de montagne sur la Vuelta. En s'imposant pour la première fois dans le Tour d'Italie, qui plus est  l'étape la plus difficile, l'Espagnol, 17e au général au départ de l'étape dimanche, fait un bond au classement puisqu'il pointe à cinquième place.

Réactions
Michele Scarponi
(ITA/Lampre),  2e du général: "Contador est le plus fort, il continue à nous prendre du temps.  C'était une étape infinie... Chaque montée apparaissait plus dure que la  précédente. Je suis content de la place que j'occupe. Contador fatigué ? C'est  toujours lui qui est devant. Mais, pour lui aussi, ça n'a pas dû être facile.  J'ai essayé de le mettre en difficulté, comme je l'avais dit. Je recommencerai.  J'ai toujours une grande envie. La météo ? j'ai souffert de la chaleur au  début, je préfère la fraîcheur."
      
John Gadret (FRA/AG2R La Mondiale), 4e du général: "Si on m'avait dit que  je serais quatrième du Giro à une semaine de l'arrivée, j'aurais signé tout de  suite ! Je suis réaliste, la troisième place me semble inaccessible mais... Il  y a encore de la route. Je me suis accroché, je savais que c'était une étape où  il fallait tenir. Ma victoire de Castelfidardo m'a donné confiance, elle m'a  permis de tenir bon ces trois derniers jours."
      
Bjarne Riis (manager de Saxo Bank/Contador): "Une journée très belle ! Je  ne sais pas si cette étape était trop dure mais elle était très spectaculaire,  sans aucun doute. Je suis désolé pour ce qui s'est passé hier (les sifflets à  l'égard de Contador, ndlr). Ce n'est pas de sa faute si la course n'est pas  passée au Crostis. Il n'est pas intervenu dans la décision."

Classement de la 15e étape

1. Mikel Nieve (ESP/Euskaltel)les 229 km en 7 h 27:14.moyenne: 30,722 km/h)
2. Stefano Garzelli (ITA/ASA)  à 1:41
.3. Alberto Contador (ESP/SAX)  1:51.
4. Michele Scarponi (ITA/LAM)   1:57.
5. John Gadret (FRA/ALM)          2:28.
6. Jose Rujano (VEN/AND)         2:35.
7. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ)       3:34
.8. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT)   3:34.
9. Roman Kreuziger (CZE/AST)     4:01.
10. Alexandr kuschynski (BLR/KAT)    4:13.      

Classement général :

1. Alberto Contador (ESP/SAX) 62h14:42.
2. Michele Scarponi (ITA/LAM) à    4:20.
3. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ)          5:11.
4. John Gadret (FRA/ALM)           6:08.
5. Mikel Nieve (ESP/EUS)           7:03.
6. José Rujano Guillen (VEN/AND) 8:39.
7. Denis Menchov (RUS/GEO)     8:46.
8. Roman Kreuziger (CZE/AST)   8:58.
9. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) 9:20.
10. David Arroyo (ESP/MOV)      9:30.