Quintana

Nairo Quintana signe chez Arkéa-Samsic pour 3 ans

Publié le , modifié le

Nairo Quintana chez Arkéa-Samsic c'est officiel. Le Colombien de 29 ans, vainqueur du Giro 2014 et de la Vuelta 2016 s'engage avec la formation bretonne après 8 années au sein de la Movistar.

C'était un secret de Polichinelle depuis le début  de l'été. Cette fois c'est officiel, Nairo Quintana courra bien l'an prochain chez Arkéa-Samsic. Et c'est en plein Tour d'Espagne (dont Quintana est actuellement le leader) que la formation bretonne a décidé d'officialiser l'arrivée du coureur de la Movistar pour 3 ans lors d'une conférence de presse près de Rennes.

Un leader de Grand Tour

Un gros coup pour l'équipe bretonne. Dans sa quête d'obtention d'une licence World Tour, la formation d'Emmanuel Hubert se dote d'un coureur de choix dans ses rangs. "C'est une fierté et un honneur pour toute notre équipe, car Nairo est l'une des stars mondiales de notre sport, et une star planétaire en Amérique du Sud", a souligné Hubert au sujet du très populaire grimpeur qui "n'a que 29 ans", a-t-il pris soin de rappeler.

Quintana n'est plus à présenter. Le Colombien a notamment remporté le Tour d'Italie en 2014 et le Tour d'Espagne en 2016. Seul ombre à son tableau, il n'a encore jamais ramené le maillot jaune sur les Champs Elysées. Un manque qu'il essayera de combler au sein de la formation bretonne dans laquelle il sera le "co-leader" à partir de 2020 avec Warren Barguil, le champion de France en titre, a précisé Hubert. "Warren "a besoin de quelqu'un à ses côtés, sur qui se reposer parfois", a ajouté le manager général de l'équipe bretonne, qui souhaite un "partage" des responsabilités entre les deux champions. 

C'est un tournant dans ma carrière

Peut-être moins fringant en Grand Tour ces dernières années, celui que l'on attendait comme le futur vainqueur du Tour de France, reste un des meilleurs grimpeurs du peloton. En démontre sa victoire lors de la 18e étape-marathon du Tour de France entre Gap et Valloire. Il aura à ses côtés Yvon Ledanois, directeur sportif, qui a dirigé pendant deux ans le jeune Quintana chez Movistar, à 21 ans, quand il débutait sa carrière. "Nairo est toujours dans le match. Il n'a pas fini d'inscrire des résultats à son palmarès. Nous souhaitons nous afficher comme l'une des meilleures équipes mondiales et gagner un grand Tour", a insisté le patron d'Arkea-Samsic, dont le budget va augmenter de manière significative la saison prochaine.

"Nairoman", qui a passé 8 ans chez Movistar, relève un nouveau défi après des saisons pas vraiment à la hauteur de son potentiel. "Mes ambitions restent les mêmes. Personnellement et collectivement, l’objectif est de lutter pour gagner le Tour de France. C’est un tournant dans ma carrière, mais c’est un tournant positif, j’en suis convaincu", a déclaré le natif de Tunja. "Je cherchais une équipe dans laquelle j'allais être heureux", explique le grimpeur colombien dans un communiqué de sa nouvelle formation. Une équipe "où les valeurs humaines sont très importantes et même centrales. Je crois que c'est la clé pour s'épanouir pleinement professionnellement" et pour "gagner le Tour de France".
 

Quintana bien épaulé 

Les premiers contacts avec son agent remontent au printemps et d'autres coureurs sont attendus chez Arkea-Samsic en même temps que le Colombien, monté trois fois sur le podium du Tour de France (2e en 2013 et 2015, 3e en 2018). Son frère Dayer et un autre compatriote, Winner Anacona, ainsi que l'Italien Diego Rosa (Ineos), vont étoffer l'effectif de l'équipe bretonne, en attendant d'autres annonces importantes mi-septembre. Après avoir recruté Nacer Bouhanni, Hubert chercherait "à se renforcer également dans le domaine du sprint". La direction d'Arkea-Samsic "a fait le choix de recruter des coureurs dont je suis proche. Ils sont comme ma famille, c'est comme ça dans notre culture, on est porté par nos proches et on veut briller pour notre pays. Je ne connais pas encore bien la culture bretonne mais on m'a dit qu'il y avait des similitudes", se réjouit Quintana.

"Nous faisons tout comme si nous étions déjà une équipe du Pro Tour", a résumé Hubert. Avec Quintana, il vise plus que jamais une place dans l'élite du cyclisme mondial, afin de ne plus avoir à demander des invitations pour les grands Tours.  

Avec AFP