Nacer Bouhanni
Nacer Bouhanni, le sprinteur de Cofidis tourné vers l'avenir | MATHILDE L'AZOU

Nacer Bouhanni de retour à la compétition

Publié le , modifié le

Privé du Tour de France suite à une blessure à la main causée par une altercation la veille des championnats de France, le sprinteur français Nacer Bouhanni fera finalement son retour à la compétition ce dimanche, à la Polynormande.

Nacer Bouhanni est de retour. Alors que la date d’un possible retour dans les pelotons se faisait attendre depuis plusieurs semaines, le sprinteur de la formation Cofidis a surpris tout le monde (y compris l’organisateur) en annonçant sur les réseaux sociaux qu’il serait bel et bien au départ de la Polynormande, une manche de Coupe de France traditionnellement organisée une semaine après l’arrivée finale du Tour de France.

La Grande Boucle, un grand événement que le Spinalien a dû oublier pour cette année. Leader annoncé de la Cofidis, Bouhanni a dû déclarer forfait deux jours avant le Grand Départ, au Mont Saint-Michel. La raison : une infection à la main, à la suite d’une altercation la veille du championnat de France, à Vesoul (Franche-Comté). Cette blessure, finalement plus grave que prévue, a nécessité une opération, et un passage obligatoire par l’hôpital pour la rétablir.

Comme il l’avouait encore cette semaine, cette blessure n’est pas encore entièrement guérie. « J’ai encore une douleur, je dois gagner de l’amplitude parce que je ne peux pas totalement fermer le cintre du guidon », avait-il annoncé à l’Est Républicain. Finalement, la Polynormande servira de premier test pour l’un des meilleurs sprinteurs français, avant la Vuelta mais surtout les championnats du monde, au Qatar.