Eufemiano Fuentes
Le Dr Eufemiano Fuentes au coeur du scandale Puerto | SIPA - JUAN CARLOS HIDALGO

Mort d'un médecin de l'affaire Puerto

Publié le , modifié le

Le Dr Francisco Aguanell, un médecin légiste qui devait apporter son témoignage mercredi lors du procès de l'affaire de dopage Puerto, qui examine l'implication du médecin Eufemiano Fuentes dans un vaste réseau de dopage sanguin, est décédé lundi des suites d'une attaque cardiaque, ont révélé mardi soir les médias espagnoles sans donner plus de précisions sur les circonstances.

Le Dr Aguanell scientifique avait examiné l'ancien coureur Jesus Manzano, qui avait affirmé avoir travaillé avec Fuentes et son témoignage devait être la clé pour déterminer si les transfusions ont eu un effet néfaste sur la santé à long terme de ses clients.

Les cinq prévenus, Fuentes, sa soeur Yolanda, ainsi que trois anciens directeurs sportifs d'équipes cyclistes sont mis en cause dans l'une des plus grandes affaires de dopage sanguin dans le sport, mais qui de façon plus prosaïque a terni le monde du cyclisme. Tous les cinq sont accusés d'atteinte à la santé publique, mais pas de l'incitation au dopage, ce qui n'était pas un crime en Espagne au moment de leur arrestation en 2006.

Aguanell était très attendu pour donner des révélations sur certaines formes et l'on attendait aussi de sa part des noms que la justice n'a pas voulu entendre lorsque Fuentes était prêt à les livrer, ce qui a fait dire à de nombreux observateurs de ce procès qu'il s'agissait d'une "véritable farce". 

Alors la question ne manque pas d'être posée dans la presse espagnole sur ce décès subit, sachant que le Dr Aguanell devait s'exprimer aussi sur le cas de Jesus Manzano, l'homme par qui le scandale était arrivé. L'ancien coureur, celui qui avait mis la police sur les traces du Dr Fuentes, devait aussi être entendu mercredi. Dans le journal AS, ce témoin-clé avait alors bouleversé l'Espagne en dénonçant les pratiques dopantes qui avaient cours chez Kelme, équipe cycliste dont Eufemanio Fuentes  fut le médecin en chef jusqu'en 2002 avant de suivre la formation à distance. Le docteur controversé et quatre autres personnes sont aujourd'hui poursuivis pour délit contre la santé publique pour avoir organisé un réseau de dopage sanguin. Sous le titre "J'ai failli mourir par deux fois", l'ex-coureur avait  expliqué comment, sur le Tour de France 2003, il avait été forcé à l'abandon du fait de l'injection d'une substance inconnue avant la 7e étape et comment, juste après, il avait failli décéder des suites d'une autotransfusion faite dans des conditions plus que douteuses. Franicsco  Aguanell avait examiné Manzano et devait apporter des éléments sur ce qu'il a avait découvert des pratiques dopantes de son patient.

Christian Grégoire