Daniel Moreno Katusha Criterium Dauphiné 2012
Daniel Moreno (Katusha) | PASCAL PAVANI / AFP

Moreno vainqueur, les Français bien placés

Publié le , modifié le

L'Espagnol Daniel Moreno (Katusha) a remporté la deuxième étape du Critérium du Dauphiné à Saint-Félicien en devançant au sprint les Français Julien Simon et Tony Gallopin. Le Britannique Bradley Wiggins (Sky) a conservé le maillot de leader.

Le Belge Jurgen Van den Broeck (5e) et l'Australien Cadel Evans (7e) ont été débordés dans les tout derniers hectomètres alors que le porteur du maillot jaune, le Britannique Bradley Wiggins, s'est classé lui aussi dans les dix premiers (9e). Evans, vainqueur la veille, a été mis sur orbite par deux de ses coéquipiers (Hincapie puis Van Garderen) dans la montée vers Saint-Félicien, une bourgade qui est au coeur de la célèbre "cyclo" L'Ardéchoise. Mais le vainqueur du dernier Tour de France n'a pu lutter pour la victoire, bien que sa présence aux avants-postes soit plus que rassurante dans la perspective du Tour. En revanche, Andy Schleck s'est relevé dans le final pour prendre finalement la 100e place, à près de deux minutes du vainqueur. Le Luxembourgeois a été avantageusement remplacé par Tony Gallopin (24 ans), dont les résultats (4e puis 3e) justifient la confiance de sa direction d'équipe.

La dissuasion façon Wiggins

Pour la victoire d'étape, les deux Français n'ont rien pu faire contre Moreno (30 ans), qui a fait mieux que suppléer l'absence de son compatriote "Purito" Rodriguez, lequel a préféré récupérer après sa deuxième place du récent Giro. "Quand il n'est pas là, j'ai quartier libre", a commenté d'un sourire le vainqueur du jour, un bon grimpeur (9e de la Vuelta 2011) qui vient de boucler le Tour d'Italie à la 20e place après avoir travaillé pour son leader. L'équipe de Wiggins, omniprésente, a contrôlé la course lancée sur des bases élevées. Le Londonien s'est même infiltré dans une échappée (avec notamment Vincenzo Nibali, Sylvain Chavanel et Philippe Gilbert), 13 kilomètres après le départ de Lamastre, pour montrer sa force à ses rivaux directs. L'opération dissuasion a réussi et l'échappée du jour, formée au 39e kilomètre, a réuni un quatuor (Kadri, Kern, Moncoutié, Sarmiento) visant surtout la victoire d'étape. Mercredi, la troisième étape, longue de 167 kilomètres, relie Givors (Rhône) à La Clayette (Saône-et-Loire). Pour les (rares) sprinteurs du groupe, c'est la seule occasion de la semaine, à la veille du long contre-la-montre de Bourg-en-Bresse (53,5 km).

Déclarations :

Daniel Moreno (ESP/Katusha), vainqueur de l'étape: "Quand +Purito+ (Rodriguez) n'est pas là, j'ai plus de responsabilités, surtout dans ce genre d'arrivées. J'ai la liberté de courir comme je l'entends. Les derniers jours du Giro étaient très fatigants, ensuite j'ai surtout cherché à récupérer physiquement et psychologiquement. Le sprint ? Je suis parti de loin, je pense avoir surpris mes adversaires. Au moment du Tour, je vais me reposer. Après, ce sera le Tour de Burgos et la Vuelta, mon prochain rendez-vous."

Julien Simon (FRA/Saur-Sojasun), 2e de l'étape: "J'étais peut-être placé un peu loin dans le sprint et je ne pouvais pas remonter Moreno qui a bien anticipé. Je n'ai pas eu de très bonnes sensations durant la journée mais, comme l'équipe a travaillé pour moi, je me suis forcé pour aller chercher un résultat. J'ai prouvé que je pouvais le faire." 

Tony Gallopin (FRA/RadioShack), 3e de l'étape: "J'ai pris la roue de Van den Broeck car je pensais qu'il lançait le sprint. Ce n'était pas le bon choix. Quand Moreno nous a passé, je n'ai pas pu suivre. Dommage, car je crois que c'était jouable dans ce sprint. Vent de face, j'aurais pu profiter de l'aspiration."

Le classement général :

1. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 8h45:42.
2. Cadel Evans (AUS/BMC) à 0:01.
3. Andriy Grivko (UKR/AST) 0:02.
4. Carlos Barredo (ESP/RAB) 0:02.
5. Tony Martin (GER/OPQ) 0:04.
6. Paul Martens (GER/RAB) 0:04.
7. Sylvain Chavanel (FRA/OPQ) 0:05.
8. Jérome Coppel (FRA/SAU) 0:06.
9. Andrey Amador (CRC/MOV) 0:06.
10. Richie Porte (AUS/SKY) 0:07.
11. Rob Ruijgh (NED/VAC) 0:08.
12. David Millar (GBR/GRM) 0:09.
13. Luis Leon Sanchez (ESP/RAB) 0:09.
14. Bram Tankink (NED/RAB) 0:09.
15. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 0:09.
16. Michael Rogers (AUS/SKY) 0:09.
17. Jürgen Van den Broeck (BEL/LTB) 0:10.
18. Pieter Weening (NED/GEC) 0:11.
19. Tony Gallopin (FRA/RSH) 0:12.
20. Philippe Gilbert (BEL/BMC) 0:12.
21. Janez Brajkovic (SLO/AST) 0:14.
...
22. Rein Taaramae (EST/COF) 0:15.
23. Chris Froome (GBR/SKY) 0:15.
24. Thomas Voeckler (FRA/EUC) 0:16.
31. Jelle Vanendert (BEL/LTB) 0:22.
32. Julien Simon (FRA/SAU) 0:22.
33. Jean-Christophe Péraud (FRA/ALM) 0:25.
34. Pierre Rolland (FRA/EUC) 0:26.
36. Juan Jose Cobo (ESP/MOV) 0:26.
37. Daniel Moreno (ESP/KAT) 0:27.
45. Tejay Van Garderen (USA/BMC) 0:35.
52. Denis Menchov (RUS/KAT) 0:40.
54. Nairo Quintana (COL/MOV) 0:44.
87. Edvald Boasson Hagen (NOR/SKY) 2:11.
95. Simon Gerrans (AUS/GEC) 2:32.
120. Andy Schleck (LUX/RSH) 5:21.
122. Daniel Teklehaimanot (ERY/GEC) 5:23.
124. Alexandre Vinokourov (KAZ/AST) 5:29.
168. Samuel Sanchez (ESP/EUS) 26:24.
172. Daniel Martin (IRL/GRM) 28:01.

AFP