Dennis

Yorkshire 2019 : Rohan Dennis conserve son titre sur le contre-la-montre

Publié le , modifié le

Rohan Dennis a remis les pendules à l'heure. L'Australien conserve son titre de champion du monde de contre-la-montre sur un parcours de 54 kilomètres. Largement au dessus de ses adversaires à tous les passages intermédiaires, Dennis empoche dans le Yorkshire son 2e titre mondial de la discipline devant le Belge Remco Evenepoel et l'Italien Filippo Ganna.

Son niveau actuel était un gros point d'interrogation, Rohan Dennis a écrasé l'épreuve du contre-la-montre dans le Yorkshire. L'Australien qui a vécu une année assez compliquée au sein de la Bahrain-Merida a remis les pendules à l'heure en s'imposant avec plus d'une minute d'avance sur le Belge, Remco Evenepoel et l'Italien Filippo Ganna.

Le natif d'Ashford remporte son deuxième titre de la discipline après celui de l'an dernier à Innsbruck. Une revanche pour le coureur de 29 ans qui a vécu une année plus que compliquée, marquée notamment par son abandon surprise sur le Tour de France à la veille du contre-la-montre de Pau, dû à des problèmes en interne au sein de son équipe. "Je suis passé par des moments compliqués", a-t-il reconnu. "Mais je voulais montrer que j'aimais toujours mon sport". C'est "seulement" sa 2e victoire de la saison après le chrono inaugural du Tour de Suisse en juin dernier.

L'Australien qui n'a pas utilisé le matériel de son équipe Bahrain-Merida a doublé le Belge Victor Campenaerts et rejoint un autre favori de l'épreuve parti 3 minutes avant lui, Primoz Roglic. Le Slovène certainement touché physiquement après son titre sur le Tour d'Espagne, a pris la 12e place du chrono juste derrière Campenaerts. Le Belge, détenteur du record de l'heure et qui était dans l'allure pour viser le podium, a perdu toute chance après une chute. 

La jeunesse frappe à la porte

Les caméras étaient aussi braquées sur lui. Remco Evenepoel 19 ans à peine et phénomène de la saison, était attendu dans le Yorkshire après son titre de la discipline aux championnats d'Europe à Alkmaar début août. Le Belge n'a pas déçu en gardant la tête de l'épreuve pendant une grande partie de l'après-midi. Deuxième place à l'arrivée devant l'intouchable Australien, Evenepoel confirme ses aptitudes hors normes à son âge et sur une telle distance (54 kilomètres). Il devient par la même occasion le plus jeune coureur de l'histoire à monter sur un podium des Mondiaux. Filippo Ganna, 23 ans, signe lui son premier podium de la discipline pour ses premiers Mondiaux. Une surprise pour l'Italien, champion d'Italie, qui monte en puissance cette année.

Du côté des Français, Pierre Latour, qui espérait un top 5, n'a pu faire mieux qu'une 18e place à 3'38" du vainqueur du jour. Le champion de France Benjamin Thomas, 24 ans, n'a lui, jamais été dans le coup et échoue à la 28e place à 4'58" de Dennis.

Mondiaux de cyclisme