Juliette Labous Yorkshire Mondiaux 2019 Contre-la-montre
Juliette Labous à l'oeuvre sous la pluie britannique. | France Télévisions

Yorkshire 2019 - Juliette Labous : "Je suis vraiment contente de mes jambes"

Publié le , modifié le

Treizième il y a un an, Juliette Labous a terminé à la 15e place du contre-la-montre des Mondiaux de cyclisme mardi. A Harrogate, elle était la meilleure chance française. Maillot blanc du dernier Giro, elle avait décroché une belle 5e place sur l'épreuve chronométrée au mois de juillet, au milieu du gratin international. La coureuse du Team Sunweb est revenue pour France tv sport sur sa performance, à trois jours de la course en ligne dont elle prendra le départ avec la sélection tricolore.

Après une 13e place l'an dernier, vous avez terminé à la 15e place du contre-la-montre des Mondiaux mardi. Quel est votre ressenti sur cette performance ?
Juliette Labous
: "Je ne suis pas trop trop déçue. Avant la course, j'aurais bien aimé faire Top 10, mais on ne connaissait pas trop le niveau des autres. Sur le plan personnel, j'ai fait un bon chrono. Au niveau de la puissance, j'ai fait bien mieux que tous les autres chronos que j'ai pu faire. Au niveau physique, j'étais là. C'est peut-être techniquement que j'ai perdu un peu de temps ou alors beaucoup de filles étaient dans un très bon jour. Elles étaient plus fortes que moi, mais je me suis fait plaisir. C'était assez propre jusqu'à la fin. Je n'ai pas franchement de regrets."

L'approche de l'épreuve s'est avérée assez compliquée à cause des conditions climatiques. Après le déluge et les chutes dans le chrono des U23, la course a failli être reportée. Cela vous a perturbée avant de vous élancer ?
JL
: "En regardant la course des U23, j'ai eu un peu peur parce qu'il y a eu quand même beaucoup de chutes. A l'échauffement, il pleuvait déjà beaucoup moins et ça n'allait pas empirer. Et puis, on connaissait les dangers du circuit alors que les garçons n'ont pas pu le savoir. On savait où étaient les grosses flaques d'eau. Et le départ retardé ne m'a pas trop perturbée. J'ai juste décalé l'échauffement et on nous a prévenues que tout était sécurisé, même s'ils nous ont dit d'être prudente au départ."

à voir aussi Yorkshire 2019 : Chloe Dygert championne du monde du contre-la-montre Yorkshire 2019 : Chloe Dygert championne du monde du contre-la-montre

On attendait Annemiek van Vleuten ou Anna van der Breggen et on a eu droit au numéro de Chloe Dygert. Vous l'aviez identifiée parmi les favorites ?
JL
: "Je me suis dit qu'elle pouvait gagner, mais sûrement pas avec 1'30 d'avance. Le parcours était technique, ça lui convenait bien. Van Vleuten un peu moins. Elle a bien géré l'enchaînement des trois bosses et la première partie vallonnée. C'était assez impressionnant."

Dans quel état d'esprit abordez-vous la course en ligne samedi ?
JL
: "Je suis assez contente parce que ça va mieux après trois semaines difficiles, avec pas mal de chutes qui ne m'avaient pas mise en confiance que ce soit physiquement ou techniquement. Mais j'ai su me remobiliser et bien me préparer pour les Mondiaux. Mardi, j'étais vraiment contente de mes jambes, j'espère que ce seront les mêmes pour la course en ligne. On va tenter d'aller chercher une médaille. Les rôles précis n'ont pas encore été définis."

à voir aussi Meilleure jeune du Giro, Juliette Labous confie être "dans la meilleure forme de sa carrière" Meilleure jeune du Giro, Juliette Labous confie être "dans la meilleure forme de sa carrière"

Mondiaux de cyclisme