Chloe Dygert Mondiaux Yorkshire 2019
Chloe Dygert a jeté toutes ses forces dans la bataille. | France Télévisions

Yorkshire 2019 : Chloe Dygert championne du monde du contre-la-montre

Publié le , modifié le

On attendait un énième duel entre Annemiek van Vleuten et Anna van der Breggen, et c'est un OVNI qui a donné la leçon à tout le monde. Chloe Dygert a collé plus de 1'30 à toute la concurrence sous la pluie du Yorkshire. L'Américaine a décroché le titre de championne du monde du contre-la-montre à seulement 22 ans, devant Van der Breggen et Van Vleuten.

Plus vue sur le sol européen depuis les Mondiaux de Bergen en 2017 (avec une 4e place sur le chrono), Chloe Dygert a fait son retour avec le couteau entre les dents. L'Américaine a survolé le contre-la-montre de Harrogate où la victoire était promise à la double championne du monde en titre Annemiek van Vleuten. Du haut de ses 22 ans, la coureuse de Sho - Air 20 vient garnir un palmarès déjà bien lourd. Jusqu'à présent son domaine de prédilection était la piste, dans la mesure où elle est déjà quintuple championne du monde de poursuite.

15e place pour la France

En s'imposant dans le Yorkshire, elle a remporté sa 13e victoire de la saison, la 8e consécutive, à cheval sur le Chrono Kristin Armstrong, les Jeux panaméricains et la Colorado Classic (où elle a remporté les 4 étapes et le général). Si elle n'a pas encore eu l'occasion de briller en Europe, la jeune Américaine a nourri de belles promesses. Elle a en tout cas réussi à frustrer les deux monstres que sont Anna van der Breggen (2e) et Annemiek van Vleuten (3e). Visiblement pas surprise par sa performance, Dygert a rappelé qu'elle s'était "préparée pour gagner". 

Deux Françaises étaient en lice. Juliette Labous a terminé à la 15e place (+4'33) et Audrey-Cordon Ragot à la 30e position (+5'58). Cette dernière n'a pas caché sa déception. "Je me sentais prête. Une remise en question sur ma préparation s'impose pour réussir à être au rendez-vous. Tant de travail pour être à côté de ses pompes le Jour-J. Dur à avaler", a-t-elle tweeté, complètement "désabusée".

"J'étais venue pour gagner"

Mondiaux de cyclisme