Vasil Kiryienka champion du Monde du CLM 092015
Le Bélarusse Vasil Kiryienka | AFP - DIRK WAEM / BELGA MAG / BELGA

Vasil Kiryienka champion du monde du contre-la-montre, Coppel en bronze

Publié le , modifié le

Le Bélarusse Vasil Kiryienka est devenu à l'âge de 34 ans champion du monde du contre-la-montre, mercredi, sur le parcours américain de Richmond, long de 53,5 kilomètres. L'Italien Adriano Malori a décroché pour sa part la médaille d'argent et le Français Jérôme Coppel la médaille de bronze, le meilleur résultat de la décennie pour le cyclisme français.

L'Allemand Tony Martin, trois fois vainqueur, n'a pu faire mieux que septième, à 1 min 16 sec du vainqueur, sur le rapide parcours bouclé par Kiryienka à la moyenne de 51,368 km/h. Le Néerlandais Tom Dumoulin, troisième l'an passé, a pris la cinquième place, devant l'Australien Rohan Dennis (6e). Kiryienka est monté pour la deuxième fois sur le podium mondial du contre-la-montre, trois ans après sa médaille de bronze de Valkenburg (Pays-Bas). Ces deux dernières années, il avait dû se contenter de la quatrième  place. Vainqueur du contre-la-montre du Giro en mai, il a gagné le mois suivant le chrono des Jeux européens à Bakou.

Vidéo : La réaction de Vasil Kiryienka 

Malori et Coppel ont accédé pour la première fois au podium dans la  catégorie élite. Le Français, âgé de 29 ans, a signé la plus grande performance de sa carrière. La précédente (et unique jusqu'à présent) médaille française dans le  contre-la-montre datait de... 1997, quand Laurent Jalabert avait enlevé l'or. Le Haut-Savoyard, qui fut l'un des meilleurs mondiaux dans la catégorie espoirs (médaillé de bronze en 2006 et 2007), est ainsi revenu au plus haut  niveau après plusieurs saisons contrariées.

Coppel: "J'étais dans un jour exceptionnel"

Le résultat a dépassé les espérances pour le coureur de l'équipe IAM. Surtout dans une discipline qui représente traditionnellement le point faible du cyclisme français. Dans la dernière décennie, seuls Sylvain Chavanel, en 2008, et Jean-Christophe Péraud, en 2009, avaient pris place dans les dix premiers (10e à chaque fois). Depuis l'inscription au programme de l'épreuve en 1994, un seul Français, Laurent Jalabert, avait obtenu une médaille (or en 1997). C'est dire la valeur de la performance réussie par le protégé du sélectionneur Bernard Bourreau qui a travaillé avec lui, déjà, dans la catégorie espoirs.

"Je n'y songeais pas du tout. Je pensais plutôt à une place dans les dix  premiers", explique Coppel. "Je suis hyper content. J'étais dans un jour exceptionnel. Pour réussir une performance, il faut que tout soit réuni. Etre bien, ne pas avoir de problème mécanique, ce qui est arrivé à Rohan Dennis, avoir du bon matériel. J'ai eu une saison en dents de scie mais, au final, c'est ma meilleure année", a-t-il ajouté.

Vidéo: le résumé de la course 

Le classement du contre-la-montre

    1. Vasil Kiryienka (BLR), les 53,5 km en 1 h 02:29.
    2. Adriano Malori (ITA) à 09.
    3. Jérôme Coppel (FRA) 26.
    4. Jonathan Castroviejo (ESP) 29.
    5. Tom Dumoulin (NED) 1:01.
    6. Rohan Dennis (AUS) 1:07.
    7. Tony Martin (GER) 1:16.
    8. Maciej Bodnar (POL) 1:17.
    9. Marcin Bialoblocki (POL) 1:22.
    10. Moreno Moser (ITA) 1:04.
    11. Jan Barta (CZE) 1:34.
    12. Taylor Phinney (USA) 1:36.
    13. Nelson Oliveira (POR) 1:52.
    14. Stephen Cummings (GBR) 1:58.
    15. Michael Hepburn (AUS) 1:59.