Sven Erik Bystrom
Sven Erik Bystrom champion du monde espoirs à Ponferrada | JAVIER SORIANO / AFP

Sven Erik Bystrom champion du monde espoirs

Publié le , modifié le

Le Norvégien Sven Erik Bystrom a remporté la course Espoirs (moins de 23 ans) des Championnats du monde de cyclisme, vendredi à Ponferrada (Espagne). Le jeune Norvégien a conservé quelques secondes d'avance sur le premier peloton réglé par l'Australien Caleb Ewan au terme des 182 kilomètres (10 tours de circuit).

Un autre Norvégien, Kristoffer Skjerping, a décroché la médaille de bronze dans cette course ensoleillée de bout en bout. Bystrom, né le 21 janvier 1992, a intégré l'équipe Katusha en août. A Ponferrada, il a attaqué dans la dernière côte pour franchir le sommet avec 5 secondes d'avance sur un groupe de contre-attaquants et 15 secondes sur le premier peloton. Bystrom est le premier Norvégien vainqueur dans cette catégorie d'âge depuis Kurt-Asle Arvesen en 1997.

Thomas Boudat déraille

Un saut de chaîne dans la dernière ligne droite a privé Thomas Boudat d'une probable médaille dans la course espoirs (moins de 23 ans) des championnats du monde de cyclisme remportée vendredi à Ponferrada par le Norvégien Sven Erik Bystrom. "Je suis dégoûté !", a ragé le Girondin qui, à 20 ans, était en passe d'imiter Bryan Coquard, le dernier Français médaillé dans la catégorie (2e en 2012). Entre les deux, une troublante similarité de palmarès et de style se dégage. Mais Coquard, champion olympique de course aux points (titre mondial pour Boudat en février dernier), a gardé l'avantage sur celui qui sera son coéquipier l'an prochain dans l'équipe Europcar. "J'ai eu de mauvaises jambes jusqu'à trois tours de l'arrivée puis je me suis débloqué, j'étais super bien. J'ai essayé de lisser les efforts sur les différentes attaques pour me préserver, j'ai basculé en bonne position au sommet de la dernière bosse et je me suis replacé. J'avais réussi le plus dur. Après, il y a eu cette bouche d'égout et le saut de chaîne... Je n'ai pas pu la remettre, il y avait un noeud", a expliqué Boudat, encore incrédule de son malheur: "Ca me dégoûte vraiment !"

AFP

Mondiaux de Cyclisme