Mondiaux d'Imola : la Néerlandaise Anna van der Breggen sacrée sur le contre-la-montre

Publié le , modifié le

Auteur·e : Vincent Daheron
Anna van der Breggen
Anna van der Breggen lors de son CLM victorieux à Imola. | AFP

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Quatre fois vice-championne du Monde du contre-la-montre, Anna van der Breggen a enfin décroché le titre mondial de la discipline, cette année à Imola (Italie), deux ans après son titre dans la course en ligne. La Néerlandaise devance la Suissesse Marlen Reusser et sa compatriote Ellen Van DIjk.

Championne olympique en 2016 et championne du Monde en 2018 sur la course en ligne, Anna van der Breggen est désormais championne du Monde du contre-la-montre. Cet après-midi, à Imola, en Italie, la Néerlandaise a enfin décroché le titre qui se refusait à elle depuis des années. Et pour cause, il a fallu attendre quatre titres honorifiques de vice-championnes du Monde de la spécialité - en 2015, 2017, 2018 et 2019 - pour que van der Breggen lève enfin les bras sur les mondiaux de CLM. Elle termine avec quinze secondes d'avance sur la Suissesse Marlen Reusser et de trente-et-une secondes une autres Néerlandaise, Ellen Van Dijk.

Âgée de 30 ans, Anna van der Breggen continue de se forger un palmarès long comme le bras. Deux titres de championnes du Monde donc, mais aussi cinq victoires sur la Flèche Wallone, deux Liège-Bastogne-Liège et trois Giro dont le dernier glané il y a cinq jours à peine.

Dans ce contre-la-montre de 31,7 kilomètres dessiné autour du circuit automobile d'Imola, dans la région d'Emilie-Romagne, Anna van der Breggen pouvait craindre l'Américain Chloe Dygert, tenante du titre. Mais cette dernière a violemment chuté par dessus un rail de sécurité dans une descente alors qu'elle avait passé le premier temps intermédiaire avec 35 secondes d'avance sur Anna van der Breggen. La fédération américaine a indiqué après la course que Dygert était consciente et parlait normalement. Des nouvelles très rassurantes.

La première Française, Audrey Cordon-Ragot, termine aux portes du top 10, onzième à 1'53'' de la vainqueur. Sa compatriote Juliette Labous prend, elle, la 17e place à 2'30''.

Mondiaux de cyclisme sur route 2020