Mondiaux de cyclisme sur piste : une journée sans pour les Français, deux records du monde pour le Danemark et les Pays-Bas

Publié le , modifié le

Auteur·e : Julia Solans
Sébastien Vigier et Quentin Lafargue

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Aucune médaille française pour cette première journée des Championnats du monde de cyclisme sur piste à Berlin. Avec une quatrième place en vitesse par équipe hommes et une élimination au premier tour pour la poursuite par équipe hommes, les Bleus font grise mine. Chez les filles, la jeune Victoire Berteau s'offre une 9e place au scratch. Mais la journée a surtout été marquée par les doubles records du monde danois et néerlandais en poursuite et vitesse par équipes.

Éliminées mais qualifiées pour Tokyo en poursuite par équipes

La journée n'a pas commencé de la meilleure des manières pour les Françaises ce mercredi. Arrivée 9e de la poursuite par équipe avec 10''188 de retard sur les Américaines, l'équipe de France ne s'est pas qualifiée pour le premier tour prévu ce jeudi. Une déception qui est finalement consolée par une bonne nouvelle puisque les Tricolores sont qualifiées pour les Jeux Olympiques 2020 à Tokyo.

Doubles records pour le Danemark et les Pays-Bas

Cette première journée restera dans les mémoires. Et pour cause, le Danemark et les Pays-Bas ont tous les deux battu un record du monde, tout en corrigeant leur propre marque dans la même soirée ! Tout d'abord lors des qualifications de la poursuite par équipes hommes en début d'après-midi.

Le quatuor danois n'a fait qu'une bouchée de ses concurrents en signant 2''163 d'avance sur la Nouvelle-Zélande, deuxième. Avec un temps de 3'46''579, Lasse Norman Hansen, Julius Johansen, Frederik Rodenberg Madsen et Rasmus Pedersen écrasent le précédent record du monde tenu par l'équipe d'Australie en 3'48''012 depuis le 28 février 2019. L'équipe danoise pulvérise ensuite son propre record au premier tour en 3'46''203.

C'est finalement en fin d'après-midi que les Pays-Bas ont poursuivi les hostilités, au premier tour de la vitesse par équipes. Face à des Russes impuissants, Jeffrey Hoogland, Harrie Lavreysen et Roy van den Berg signent un temps de 41''275. Le record du monde était jusque-là tenu par les Allemands depuis 7 ans avec un temps de 41''871 réalisé au Mexique. A l'image des Danois en poursuite par équipes, les Néerlandais battent leur propre record en finale en 41''225.

Top 10 pour Victoire Berteau au scratch

La Française de 19 ans s'offre une belle performance pour son entrée en lice dans ses premiers Championnats du monde de cyclisme sur piste. Pourtant très jeune, Victoire Berteau a déjà une bonne expérience des grandes échéances. Championne du monde junior de l'américaine en 2018 avec Marie Le Net, la Tricolore visait la première partie du tableau final. Prise au piège au milieu du peloton dans les derniers tours, la jeune cycliste a tout de même terminé à la 9e place. Déjà championne du monde du scratch en 2015 et 2018, la Néerlandaise Kirsten Wild s'offre un troisième titre sur cette épreuve.

Pas de finale en poursuite par équipes hommes

Troisièmes lors de la qualification avec 2''979 d'écart sur le leader danois, les Bleus ne sont pas allés plus loin que le premier tour en poursuite par équipes. Face aux Néo-zélandais, l'équipe de France composée de Valentin Tabellion, Corentin Ermenault, Thomas Denis et Benjamin Thomas a d'abord pris l'avantage en première partie de course. Mais les Français ont perdu un temps précieux au dernier pointage et ce, jusqu'à la ligne d'arrivée. Avec un temps de 3'54''124 contre 3'47''501 pour la Nouvelle-Zélande, les Tricolores ne se sont pas qualifiés pour la finale prévue ce jeudi.

Pas de médaille pour les Bleus en vitesse par équipes

Déception pour l'équipe de France de vitesse par équipes qui pensait décrocher une médaille pour cette première journée à Berlin. Troisièmes de la qualification derrière les Néerlandais et les Britanniques (+0''818), les Bleus ont entamé l'épreuve confiants. Mais dès le premier tour, le trio Gregory Bauge, Sébastien Vigier et Quentin Lafargue s'est timidement qualifié pour la petite finale en 42''730 face à la Nouvelle-Zélande (43''205). Malheureusement, la France ne fera pas le poids face à une Australie plus rapide qui décroche le bronze. En 43''213, les Bleus terminent au pied du podium avec une amère 4e place.

Mondiaux de cyclisme sur route 2020