Mondiaux de cyclisme sur piste : toujours pas de médaille française après la deuxième journée à Berlin

Publié le , modifié le

Auteur·e : Julia Solans
Mathilde Gros en vitesse individuelle

Retrouvez l’offre
france tv sport sur

Deuxième journée dans ces Championnats du monde de cyclisme sur piste à Berlin et deuxième journée maussade dans le camp français. Toujours aucune médaille à l'horizon et des éliminations prématurées. De Mathilde Gros à Sébastien Vigier, les Tricolores n'ont pas brillé.

Encore une journée sans pour les Français. Mathilde Gros, grand espoir du cyclisme sur piste tricolore, a été éliminée en 8e de finale de la vitesse individuelle tandis que Rayan Helal et Sébastien Vigier ont décroché la 10e et 11e place au keirin. La performance mémorable du jour est danoise. Le quatuor de la poursuite par équipes, sacré champion du monde de l'épreuve, a amélioré son propre record du monde déjà battu mercredi.

La vitesse individuelle sans succès pour Mathilde Gros

Unique espoir tricolore en vitesse chez les dames, la jeune cycliste de 20 ans n'a pas commencé ses Championnats du monde en beauté. Pourtant, Mathilde Gros a démarré les qualifications sur les chapeaux de roue en battant son record personnel sur 200m en 10''553. Un temps qui lui permet de se hisser à la 9e place. Mais la concurrence fait rage. En 16e de finale, la Française s'est imposée de justesse devant la Colombienne Bayona Pineda (+0''101) et a décroché son ticket pour le  tour suivant. Elle s'incline finalement en 8e de finale face à la Néerlandaise Laurine van Riessen de quelques centimètres seulement (+0''049).

Une déception pour la jeune tricolore qui avait remporté la médaille de bronze de la vitesse individuelle aux Mondiaux 2019 à Pruszkow. Mathilde Gros se prépare désormais pour son épreuve favorite : le keirin, dont la finale est prévue ce dimanche.

Échec des Français au keirin

Chez les hommes, les espoirs étaient portés sur Sébastien Vigier et Rayan Helal pour l'épreuve du keirin ce jeudi. Alors que les deux Français ont passé les quarts de finale sans grande difficulté, le tour suivant s'est avéré plus compliqué. Sébastien Vigier a terminé cinquième sur six de sa manche tandis que Rayan Helal est arrivé dernier. Ces résultats décevants ont privé les deux Tricolores de la finale pour viser une médaille. Leur performance lors de la petite finale ne sera pas plus convaincante. Parti en tête du groupe, Sébastien Vigier s'est ensuite retrouvé pris au piège. Il franchit finalement la ligne d'arrivée en 11e position, juste derrière son compatriote alors 10e. 

Nouveau record du monde pour le Danemark

Décidément, ces Danois sont inarrêtables. Après avoir battu son propre record du monde ce mercredi en poursuite par équipes (3'46''203), le quatuor a de nouveau pulvérisé le temps référence ce jeudi en 3'44''672, soit une moyenne de 64 km/h. Lasse Norman Hansen, Julius Johansen, Frederik Rodenberg Madsen et Rasmus Lund Pedersen sont sacrés champions du monde de l'épreuve, devant la Nouvelle-Zélande qui remporte la médaille d'argent (3'49''713). 

Rendez-vous ce vendredi pour la suite de ces Mondiaux avec notamment l'omnium femmes et la poursuite individuelle hommes.

Mondiaux de cyclisme sur route 2020