Cyclisme Mondiaux sur piste Kirsten Wild
La Néerlandaise Kirsten Wild (à gauche) | AFP - Emmanuel Dunand

Mondiaux 2018 sur piste : Wild et Vogel assurent le spectacle

Publié le , modifié le

La Néerlandaise Kirsten Wild, victorieuse de l'omnium au surlendemain de son titre au scratch, et l'Allemande Kristina Vogel, une nouvelle fois titrée en vitesse, ont assuré le spectacle lors de la troisième journée des Mondiaux sur piste de cyclisme d'Apeldoorn, vendredi.

Championne olympique en titre, déjà titrée en vitesse à trois reprises, Vogel (27 ans) était la principale favorite d'une épreuve qu'elle aura survolée (une seule manche perdue, en finale). Et, comme en 2017 à Hong Kong, elle pourrait réussir le doublé vitesse et keirin en cas de succès dimanche dans cette spécialité. Wild a elle fait se soulever les 5000 spectateurs du vélodrome Omnisport en dominant l'omnium, cette discipline qui réunit quatre spécialités de la piste (scratch, tempo, élimination et points). Déjà titrée au scratch (comme en 2015), Wild, 35 ans, avait promis un festival à l'entame de ces Mondiaux à domicile. "J'ai axé toute ma préparation hivernale sur ces Mondiaux. Je suis dans la forme de ma vie", avait-elle expliqué la veille de la compétition.

Chez les hommes, le podium de la vitesse se jouera samedi. Vendredi, les qualifications et premiers sprints ont pu donner une idée de l'état de forme des favoris. En signant le deuxième temps des qualifications, l'Australien Matthew Glaetzer (médaillé d'argent il y a deux ans à Londres) s'est positionné parmi les candidats au titre, surtout après l'élimination en 1/8es de finale du Néerlandais Johnny Hoogland (meilleur temps des qualifications). Glaetzer, 25 ans, sera bien inspiré de se méfier de la jeune garde, emmenée par le Français Sébastien Vigier, âgé de 20 ans seulement. Ce dernier a signé le 3e temps des qualifications avant de rejoindre les quarts de finale sans difficulté. "Les jambes tournent bien", s'est réjoui le grand espoir de la vitesse française.

Ganna, roi de la poursuite

Filippo Ganna a lui apporté une première médaille d'or à l'Italie en s'imposant en finale de la poursuite face au Portugais Ivo Oliveira. Médaillé d'argent en 2017 à Hong Kong derrière l'Australien Jordan Kerby, Ganna s'était couvert d'or un an plus tôt à Londres, à 19 ans seulement. Sa performance à Apeldoorn confirme qu'il pourrait s'installer durablement sur le trône de la poursuite. L'Australien Cameron Meyer, redoutable tacticien, a reconduit son titre de champion du monde de course aux points en devançant le Néerlandais Jan Willem van Schip et le Britannique Mark Stewart.