Equipe Belge change de vélo
Les coureurs belges s'entraînent à changer de vélo... En plein chrono. | CAPTURE D'ECRAN

BUZZ-DEJEUNER : ils s'entraînent à… changer de vélo en plein chrono

Publié le , modifié le

L’image est assez insolite pour un contre-la-montre. Traditionnellement, les coureurs parcourent l’ensemble du circuit en étant juchés sur des vélos spécialement dédiés à l’exercice du chrono. Mais le parcours tracé à Bergen, et surtout ses trois derniers kilomètres à 9,1% de pente moyenne, oblige les concurrents à… changer de vélo, en plein effort. L’équipe de Belgique s’est entraînée…

Il n’est pas rare de voir des cyclistes changer de vélo… Mais traditionnellement, cela a lieu dans une épreuve comme le cyclo-cross, où les concurrents sautent sur une nouvelle monture tous les deux tours, afin de pallier à tout problème technique.

Ce mercredi, à Bergen, la plupart des coureurs participant au championnat du monde de contre-la-montre vont eux-aussi, changer de vélo en pleine course. La raison ? Les trois derniers kilomètres de l’épreuve sont en montée, avec une pente moyenne de 9.1%. Autrement dit, monter cette difficulté avec un vélo de contre-la-montre (plus lourd et moins adapté à ce genre de côte) pourrait être un désavantage. Aussi les coureurs, et notamment la fédération belge, se sont entraînés à changer de vélo en plein effort.

La technique est bien rôdée : le coureur ralentit, un assistant prend son vélo de chrono, le coureur court quelques mètres pour remonter sur un autre vélo, de route cette fois, et se fait pousser par un assistant pour reprendre de la vitesse.

En 2012, le coureur professionnel d’AG2R La Mondiale Quentin Jauregui, alors junior, avait fait le buzz en changeant de vélo en moins de trois secondes… en plein peloton.

Ces changements, en plein chrono, feront sans aucun doute partie des images fortes de ces Mondiaux (qui sont à suivre dès 16h00 sur francetv sport et France Ô).