Bourreau France Mondiaux
Bernard Bourreau | PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Bourreau: "Il y a des gars qui devront se dévouer, leader ou pas"

Publié le , modifié le

Bernard Bourreau a misé "sur la jeunesse et les binômes" au moment de constituer l'équipe de France qui disputera les Championnats du monde sur route le 28 septembre à Ponferrada en Espagne. Le sélectionneur des Bleus, qui a pris plusieurs leaders potentiels, rappelle toutefois qu'il "faudra jouer collectif".

Ce qui frappe, c'est la jeunesse de l'effectif. C'était une volonté ?
BERNARD BOURREAU: "C'est vrai qu'à l'exception de Jean-Christophe Péraud et Sylvain Chavanel, l'équipe est constituée de coureurs de 26 ans ou moins. C'est dans la lignée du renouveau du cyclisme français avec des gars comme Bardet, Gallopin, Barguil ou Bouhanni qui sont déjà très performants malgré leur jeune âge. Ce sont tous des coureurs déjà capables de tenir la route sur une épreuve de 260  km. Ils ont la caisse, j'en suis persuadé même si on ne se prive pas de gaieté de coeur de garçons comme Voeckler ou Vichot (ndlr: forfaits)".
   
Avec Chavanel, Bouhanni, Bardet, Gallopin, voire Barguil, n'y a-t-il pas trop de leaders ?
B.B: "C'est le propre des Championnats du monde. Dans chaque équipe, il y a beaucoup de très bons coureurs. J'ai pensé en terme de binômes. Pour que chacun de mes leaders soit encadré. Bardet par Péraud, Bouhanni par Soupe, par exemple. Il faudra être nombreux dans le final. Mais si j'ai beaucoup de leaders potentiels, j'ai prévenu les garçons qu'il faudra jouer collectif. Ce qui prime, c'est le maillot. On court pour la France. Il y a un moment, des gars devront se dévouer, leader ou pas".
   
Il y avait un doute concernant la participation de Jean-Christope Péraud. Pourquoi l'avoir sélectionné ?
B.B: "Oui, j'avais des doutes. Et lui aussi. Il a fait deuxième du Tour de France mais les Mondiaux, ce n'est pas le Tour. Puis il a chuté à trois reprises cet été et il fallait voir s'il avait récupéré. Sa prestation à Montréal où il a été très fort dans le final m'a définitivement convaincu de le prendre avec nous. Nous avons beaucoup parlé. Il va bien se préparer et il sera un soutien très important pour Romain Bardet mais aussi pour tout le collectif".

AFP