Alaphilippe, Calmejane, Gallopin et Roux premiers sélectionnés pour les Mondiaux en Norvège

Alaphilippe, Calmejane, Gallopin et Roux premiers sélectionnés pour les Mondiaux en Norvège

Publié le , modifié le

On connaît les quatre premiers sélectionnés de l'équipe de France pour les Championnats du Monde de cyclisme sur route qui se déroulent à Bergen (Norvège) du 17 au 24 septembre prochain. Les puncheurs Julian Alaphilippe (Quick-Step Floors), Lilian Calmejane (Direct-Energie), Tony Gallopin (Lotto-Soudal) et Anthony Roux (FDJ) ont été appelés par le sélectionneur Cyrille Guimard. Au total, neuf coureurs tricolores disputeront la course en ligne des Mondiaux dans un peu moins d'un mois.

Alaphilippe, la renaissance après la galère

La sélection de Julian Alaphilippe n'est pas une surprise. Deuxième de la Flèche Wallone (en 2015 et 2016) et de Liège-Bastogne-Liège (en 2015), le coureur français de la formation Quick-Step Floors vient de réussir un retour fracassant sur les routes de la 72e édition du Tour d'Espagne ! Après un début de saison galère (opéré du genou suite à une chute au Tour du Pays Basque en avril dernier), le puncheur tricolore de 25 ans avait manqué le Tour de France avant de se rattraper ce week-end en décrochant son premier succès sur un Grand Tour en s'imposant au terme de la 9e étape de la Vuelta, à Xorret de Cati.

Calmejane, un bouquet pour son premier Tour

Lilian Calmejane, lui, n'en finit plus d'impressionner ! Vainqueur de la 4e étape du Tour d'Espagne l'an dernier, pour le premier Grand Tour de sa carrière, l'Albigeois de 24 ans a de nouveau raflé la mise sur le Tour de France en juillet dernier, en levant les bras au terme de la 8e étape à la station des Rousses. Deux succès glanés en solitaire à la suite d'échappées. En 2017, Calmejane sait gagner, en témoignent ses victoires au classement général de l'Etoile de Bessèges, de la Semaine Internationale Coppi et Bartali et du Circuit de la Sarthe.

Gallopin, encore deuxième de la Clasica

Tony Gallopin a rarement joué gagnant cette saison (seulement la 5e étape contre-la-montre de l'Etoile de Bessèges) mais souvent placé ! Troisième du Tour de l'Algarve, dixième de Paris-Nice, auteur d'un top 20 au classement général du Tour de France (son meilleur résultat !), l'Essonnien de 29 ans a encore terminé à la deuxième place de la Clasica San Sebastian​ fin juillet, devancé par le Polonais Michal Kwiatkowski (Sky). Le puncheur de l'équipe Lotto-Soudal avait déjà terminé dauphin du Néerlandais Bauke Mollema​ (Trek) l'an dernier. Mais Gallopin a tout de même inscrit son nom au palmarès de cette épreuve dont il est devenu un spécialiste. C'était en 2013, en reléguant Alejandro Valverde​ (Movistar) et Roman Kreuziger​ (Saxo-Tinkoff) sur les autres marches du podium. Pas mal...

Roux, le polyvalent qui ne fait pas de bruit

C'est peut-être le coureur au nom le moins ronflant de ce quatuor. A 30 ans, Anthony Roux possède pourtant une sacrée expérience des grands championnats. Le rapide coureur de la formation FDJ, son équipe de toujours, avait notamment été déjà sélectionné lors des Mondiaux 2011 (à Copenhague) et 2013 (à Florence) ainsi que lors des deux premières éditions des Championnats d'EuropePlumelec en 2016 pour le contre-la-montre et à Herning au Danemark cette saison). Vainqueur d'une étape de la Vuelta au sprint et 4e du GP de Plouay en 2009, Anthony Roux est depuis devenu un spécialiste de l'effort chronométré avec trois places sur le podium des Championnats de France de contre-la-montre (en 2014, 2016 et 2017). Un rouleur qui sait sprinter, ça pourrait servir au groupe France à Bergen...

Fabien Mariaux

Mondiaux