Tony Martin contre-la-montre Mondiaux 2011
L'Allemand Tony Martin | AFP - KELD NAVNTOFT

Mondiaux : Martin sacré en contre-la-montre

Publié le , modifié le

L'Allemand Tony Martin a remporté, mercredi, l'épreuve de contre-la-montre individuel des Mondiaux de cyclisme qui se déroulent toute la semaine à Copenhague. Il a devancé le Britannique Bradley Wiggins (+1'15"83) et le tenant du titre, le Suisse Fabian Cancellara (+1'20"59). Victorieux cette saison des chronos du Tour de France et de la Vuelta, Martin a bouclé les 46,7km du parcours danois en 53'43"85, soit à 51,8km/h de moyenne.

Classement du contre-la-montre
1. Tony Martin (GER), les 46,4 km en 53:43.
2. Bradley Wiggins (GBR) à 1:15.
3. Fabian Cancellara (SUI) 1:20.
4. Bert Grabsch (GER) 1:31.
5. Jack Bobridge (AUS) 2:13.
6. Richie Porte (AUS) 2:29.
7. David Millar (GBR) 2:45.
8. Lieuwe Westra (NED) 3:18.
9. Alexandr Dyachenko (KAZ) 3:19.
10. Jakob Fuglsang (DEN) 3:30.
11. Jonathan Castroviejo (ESP) 3:34.
12. Gustav Larsson (SWE) 3:34.
13. Svein Tuft (CAN) 3:35.
14. Janez Brajkovic (SLO) 3:44.
15. Taylor Phinney (USA) 3:52.
16. Andrew Talansky (USA) 3:57.
17. Nelson Oliveira (POR) 4:14.
18. Jesse Sergent (NZL) 4:26.
19. Jack Bauer (NZL) 4:26.
20. Stef Clement (NED) 4:33.
...

La fin d'un règne

"Tony Martin et Bert Grabsch ont montré cette saison qu'ils étaient des vrais spécialistes de cette discipline et ils seront difficiles à battre", avait déclaré Fabian Cancellara au micro de Sporza quelques heures avant le début de l'épreuve du contre-la-montre." Sous le ciel désespérément gris de Copenhague, il avait ainsi senti le vent tourner pour lui. Et alors qu'il avait déjà quatre titres à son palmarès (2006, 2007, 2009, 2010), le roi a effectivement chuté. Fabian Cancellara, qui briguait un 5e titre en contre-la-montre a été largement surclassé par Tony Martin. Le jeune allemand de 26 ans s'est emparé de la couronne en claquant un chrono de 53'43"85 à l'issue des 46,7km du parcours. Un temps canon puisque son premier poursuivant, le Britannique Bradley Wiggins, est à 1'15"83. "Spartacus", victime d'une petite embardée dans une barrière de sécurité en fin de parcours, a pour sa part fini 3e, à 1'20"59.

Cette victoire vient récompenser une saison remarquable. Tony Martin, pensionnaire de la "machine HTC-Highroad" avait en effet brillé lors des chronos du Tour d'Algarve, du Tour du Pays Basque, de Paris-Nice, du Critérium du Dauphiné, du Tour de France et du Tour d'Espagne. Tony Martin participait là à ses 4e Championnats du monde. Après sa septième place de Varèse (Italie, 2008), il avait accédé au podium les deux années suivantes, à chaque fois à la troisième marche, tant à Mendrisio  (Suisse, 2009) qu'à Geelong (Australie, 2010). L'an prochain, Martin délaissera les couleurs de la HTC pour celle de la formation belge Quick Step.

Grâce à cette victoire, Martin a apporté un deuxième titre à la délégation allemande, au lendemain du succès de Judith Arndt dans le contre-la-montre dames. 

Du côté des Français, Laszlo Bodrogi termine 22e (+4'41) tandis que Dimitri Champion n'a pu faire mieux que le 42e temps (+5'50).

DECLARATIONS
Tony Martin: "Les sensations étaient parfaites, j'avais l'impression d'aller vite. Tout était  impeccable... C'était mon jour, c'était ma course ! J'ai vu tout de suite que  j'étais dans l'allure. Aux 3-4 kilomètres, j'ai compris que c'était gagné, on  m'a dit dans le casque que j'avais 50 secondes d'avance. Je pense avoir surtout progressé côté mental, j'ai appris comment gérer un contre-la-montre. C'est la première fois que je courais la Vuelta avant le Championnat du monde, c'est une  option que je reprendrai."
Bradley Wiggins: "Je suis parti sans objectif précis, seulement faire de mon mieux. Je n'ai pas voulu être renseigné sur les temps, pour me  concentrer sur les mesures de puissance. C'est à mon arrivée au bus que j'ai  appris la performance. Je n'ai aucun regret. Pour battre Tony (Martin), il aurait avoir fallu quelque chose en plus. L'absence de radio ? Judith Arndt a fait le même choix (mardi). Cette année, j'ai essayé plusieurs fois avec les oreillettes dans le contre-la-montre et j'ai eu des informations fausses. J'aime autant m'en passer alors. 2012 ? Je verrai, je n'ai pas de décision. Je sais seulement que je récupère très vite d'un grand tour, en six-sept jours. Il y a beaucoup d'options dès lors (pour les JO de Londres)."
Fabian Cancellara: "J'ai tout donné mais je n'étais pas à cent pour cent. J'avais de bonnes sensations au départ mais j'ai vite compris que ce  serait insuffisant. Ce n'était pas mon jour ! Je ne pouvais pas faire plus. A un moment, dans le second tour, j'ai lâché dans la tête. Tony était le plus fort aujourd'hui. 2012 ? Il y a eu de bonnes choses cette saison et de moins bonnes. J'ai beaucoup donné pour mon équipe. On ne peut pas toujours réussir. Il y aura d'autres belles journées."

Isabelle Trancoën