Vitesse par équipes hommes Baugé
Les Bleus terminent quatrièmes. | AFP

Mondiaux de piste : pas de médaille pour la France, Wiggins rock-star de la poursuite

Publié le , modifié le

Ce mercredi avait lieu la première journée des championnats du monde sur piste, à Londres. La dernière étape avant les Jeux Olympiques de Rio. Les Français, tenants du titre en vitesse par équipes, ne sont pas parvenus à conserver leur titre. Ils terminent quatrièmes, la tête déjà à Rio.

Pas de médaille pour la vitesse par équipes hommes. Grégory Baugé, Michael D'Almeida et Kévin Sireau avaient remporté l'or l'an passé sur cette même discipline. Sur leur piste de Saint-Quentin en Yvelines, le trio français avait lancé de la plus belle des manières les championnats du monde sur piste. Cette année, les Bleus ne sont pas parvenus à reproduire la même magie. Qualifiés pour la petite finale avec le troisième temps, l'équipe échoue pour quatre centièmes, et remporte la médaille en chocolat. Si les jambes sont à Londres, les têtes de ces trois pistards sont déjà à Rio. La Nouvelle-Zélande remporte le titre face aux Pays-Bas. L'Allemagne complète le podium.

La star du jour : Bradley Wiggins

Sir Bradley Wiggins était bien entendu l'attraction du jour dans le vélodrome londonien. Le coureur anglais, vainqueur du Tour de France 2012, a fait lever la foule à chacune de ses apparitions. Mais il a surtout impressionné par sa grande forme lors des qualifications de la poursuite par équipes, menant ainsi la Grande-Bretagne au meilleur temps des qualifications. A 35 ans, le double champion olympique de poursuite individuelle (2004, 2008) a bien failli terminer l'épreuve seule, ses trois coéquipiers ayant bien du mal à tenir dans son sillage. "Wiggo" est plus que jamais dans les temps pour Rio. 

Bradley Wiggins a régalé la gallerie ce mercredi.
Bradley Wiggins a régalé la gallerie ce mercredi.

Les autres résultats

En poursuite individuelle dames, l'Australienne Rebecca Wiasak, est parvenue à conserver son titre de championne du monde. Elle devance en finale la Polonaise Malgorzata Wojtyra. Dans le vélodrome du Lee Valley Velopark de Londres, la jeune femme de 31 ans signe la première victoire de ces Mondiaux de piste. La Canadienne Annie Foreman décroche quant à elle la médaille de bronze, en prenant le dessus sur l'Américaine Ruth Winder.

Sur le scratch hommes, discipline qui se rapproche le plus du cyclisme sur route, l'Espagnol Sebastian Mora Vedri est devenu champion du monde, en devançant en solitaire le Mexicain Ignacio Prado et le Suisse Claudio Imhof. Le coureur de 28 ans a su franchir le premier la ligne d'arrivée, au bout des quinze kilomètres. Quatre hommes (De Pauw, Latham, Liss et Gladysh) ont pris les devants dès le douzième des soixante tours pour prendre finalement un tour à tous leurs adversaires à la mi-course. Ils ont ensuite été rejoints par Mora, qui a placé un démarrage à trois tours de la fin pour s'imposer seul et remporter la plus belle victoire de sa carrière.

La Chine championne du mo​nde, mais disqualifiée

En vitesse par équipes dames, les Chinoises Jinjie Gong et Tianshi Zhong ont bien remporté le titre, mais ont été disqualifiées suite à un relais irrégulier. Ce sont donc les Russes Daria Shmela et Anastasia Voinonva qui se parent du maillot arc-en-ciel. Les Allemandes Miriam Welte et Krsitina Vogel ont décroché la médaille de bronze en dominant les Australiennes Ana Meares et Stephanie Morton dans la "petite finale".

Mathilde L'Azou @MathildeLAzou