Moncoutié victoire cofidis 2010
David Moncoutié | AFP-Reina

Moncoutié le plus affûté

Publié le , modifié le

Les grimpeurs devaient être au rendez-vous de cette 8e étape du Tour d'Espagne, disputée entre Villena et Xorret del Cati, et c'est David Moncoutié qui a eu le dernier mot. Il s'agit du troisième succès d'étape pour le Français de l'équipe Cofidis après ses victoires lors des éditions 2008 et 2009. Cette fois, le Belge Philippe Gilbert (Omega Pharma) n'a pu conserver le maillot rouge de leader, et Igor Anton (Euskaltel) prend la relève.

La montagne a repris ses droits après trois étapes de plaine, et pas moins de 5 difficultés attendaient les coureurs ce samedi, avec un col de 3e catégorie, trois de 2e catégorie et un de 1re catégorie pour le final de l'étape, l'Alto Xorret del Cati. Moncoutié signe la première victoire française lors de cette édition 2010. 

"J'avais de bonnes sensations depuis le début de la Vuelta", a déclaré Moncoutié au micro d'Eurosport. "On a bien roulé dans l'échappée, on a essayé de prendre un maximum de temps vers la fin. Je gagne à la pédale, j'étais le plus fort du groupe", a-t-il dit. Désormais, le coureur de la Cofidis espère bien décrocher le maillot de meilleur grimpeur. "La victoire d'étape c'est fait, donc le maillot à pois est l'un des mes objectifs. On verra. Le maillot se gagnera dans les arrivées aux sommets", a-t-il précisé.

Bien placé dans un petit groupe de grimpeur, le Francilien a placé une accélération à un peu moins de 5 kilomètres de l'arrivée. Cette décision fut la bonne et Moncoutié est arrivé en solitaire, devançant le Suisse Johann Tschopp (Bouygues) et l'Espagnol Egoi Martinez (Euskaltel). Ce dernier en profite pour s'emparer du maillot rouge de leader, aux dépens de Philippe Gilbert. Le Belge a craqué dans la dernière ascension, terminant à à 3 min 35 du vainqueur. Mauvaise opération également pour le Luxembourgeois Frank Schleck qui a perdu plus d'une minute.

Une minute de silence a été respectée avant le départ de cette 8e étape en mémoire du masseur de l'équipe Sky, décédé la veille d'un virus qui a affecté des coureurs de la formation britannique.

Dimanche, de nouvelles difficultés attendent les coureurs lors de la 9e étape disputée entre Calpe et Alcoy  sur 187,7 km. Le peloton devra franchir six cols dans les 90 derniers kilomètres, pour une nouvelle étape promise à un baroudeur.

Classement de la 8e étape

1. David Moncoutié (FRA/COF) les 190,0 km en 5h14:32.
2. Serafín Martínez (ESP/KGZ) à 0:54.
3. Johann Tschopp (SUI/BTL) 0:54.
4. Jose Luis Arrieta (ESP/ALM) 0:54.
5. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) 1:29.
6. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 1:29.
7. Igor Anton (ESP/EUS) 1:29.
8. Assan Bazayev (KAZ/AST) 1:32.
9. Xavier Tondo (ESP/CTT) 1:32.
10. Carlos Sastre (ESP/CTT) 1:35.
11. Rigoberto Uran (COL/GCE) 1:48.
12. Marzio Bruseghin (ITA/GCE) 1:48.
13. Tom Danielson (USA/GRM) 2:00.
14. Rubén Plaza (ESP/GCE) 2:00.
15. Nicolas Roche (EIR/ALM) 2:00.

Classement général
1. Igor Anton (ESP/EUS) 32h28:49.
2. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) à 0:00.
3. Vincenzo Nibali (ITA/LIQ) 0:02.
4. Xavier Tondo (ESP/CTT) 0:42.
5. Marzio Bruseghin (ITA/GCE) 1:10.
6. Rubén Plaza (ESP/GCE) 1:15.
7. Ezequiel Mosquera Miguez (ESP/KGZ) 1:18.
8. Nicolas Roche (EIR/ALM) 1:19.
9. Peter Velits (SVK/THR) 1:26.
10. Tejay Van Garderen (USA/THR) 1:26.
11. Rigoberto Uran (COL/GCE) 1:28.
12. Tom Danielson (USA/GRM) 1:42.
13. Frank Schleck (LUX/SAX) 1:47.
14. Philippe Gilbert (BEL/OLO) 1:55.
15. Vladimir Karpets (RUS/KAT) 1:57.

Romain Bonte